Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 15:27

Communiqué du collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

Lyon le 17/04/2011

Un nouveau local extrémiste dans le centre de Lyon

 

Mercredi 13 avril, les identitaires lyonnais, par le biais de leur site internet, ont officialisé leur local "La Traboule" situé montée du change dans le 5ème arrondissement.

Ce nouveau lieu de diffusion des idées de l'extrême-droite ouvert depuis octobre 2010 propose selon ses occupants de faire la promotion de l'identité lyonnaise, française et européenne.

Ce local est en réalité un véritable outil au service d'une idéologie haineuse et nauséabonde : bibliothèque, ciné-club, salle de conférence, bar associatif et bien évidemment une salle pour les sports de combat qui accueille l'association identitaire "Lugdunum Torgnole". 

Tout est réunit pour une véritable propagande des idées racistes et nationalistes développées par ce groupuscule d'extrême-droite en lien avec le Bloc Identitaire.

 

Mais qui sont ces identitaires lyonnais qui depuis deux ans salissent la ville de leurs autocollants xénophobes ou par leur pseudo action politique?

 

Nés lors d'une réunion en 2002 regroupant des militants ex-Unité Radicale, ex-MNR et du Front National, les identitaires créent deux groupes distincts : les Jeunesse Identitaires et le Bloc Identitaire (parti politique officialisé en 2003).

Ils développent une conception raciale de l'identité européenne entendue comme identité blanche qui les conduit à une focalisation quasi systématique sur l'immigration extra-européenne et l'islam (en témoigne leur campagne anti-racailles, les perturbations des rassemblements en soutien aux étrangers, le faux apéro saucisson-pinard...).

Mais cela ne les empêche pas de s'inviter également aux côtés des catholiques intégristes comme en juin dernier lors du kiss-in à Saint-Jean organisé par les associations homosexuelles de Lyon.

 

Le collectif 69 de vigilance contre l'extrême-droite alerte les habitant-e-s lyonnaises-s sur l'existence de ce lieu qui vise à diffuser une idéologie de haine envers une partie de la population et de faire de ce quartier, déjà bien entaché par les diverses agressions racistes , un bastion de l'extrême-droite lyonnaise.

 

De plus, nous nous interrogeons fortement sur les liens des personnes fréquentant ce local et l'agression de deux personnes par quinze  fascistes samedi 9 avril.

Pour rappel, deux personnes quittant la manifestation antifasciste étaient tombées dans un véritable guet-apens et littéralement lynchées à coups de barres de fers et de battes de base-ball . Le plus durement touché (21 jours d'ITT) a du subir une lourde intervention chirurgicale à la mâchoire.

 

Et où s'est déroulée cette agression?

A quelques mètres en contrebas de la montée du change, juste à côté du local des identitaires...

Divers témoignages confirment que les agresseurs armés seraient directement sortis du local. On peut donc se demander avec sérieux si l'officialisation d'un lieu ouvert depuis 6 mois a un lien avec cette agression?

Des identitaires adhérents de la Traboule sont-ils impliqués dans celle-ci?

 

Nous espérons que la vérité sera faite sur cette énième agression et que si le lien est démontré entre les agresseurs et le local identitaire, que celui-ci soit fermé définitivement.

Nous n'accepterons pas que les violences fascistes s'installent dans ce quartier, ou près du local de Gerland, et dans n'importe quel lieu de la ville.

Nous invitons tous ceux et toutes celles qui ne souhaitent pas vivre à côté d'un tel lieu de le faire savoir aux autorités compétentes.

 

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

 

 

 

 

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 20:22

Communiqué du collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite.
Lyon le 11/04/2011

Objet : Énième agression fasciste dans le quartier Saint-Jean.

 

Ça n'en finit plus. Samedi 9 avril, une manifestation unitaire antifasciste avait lieu pour dénoncer les violences d'extrême-droite à Lyon et l'implantation d'une salle de concerts néo-nazis. Alors qu'ils quittaient la manifestation et rejoignaient un groupe d'amis dans le quartier Saint-Jean, deux manifestants ont été sauvagement attaqués par des militants d'extrême-droite.

 

Ils auraient été suivis lors de la dispersion de la manifestation des Terreaux jusqu'au lieu de l'agression par quatre militants fascistes.

 

Arrivés dans le quartier Saint-Jean, les deux militants antifascistes ont été interpellés et provoqués par ces derniers. C'était en fait un véritable guet-apens : une quinzaine d'agresseurs ont simultanément surgi d'un coin de rue, armés de barres de fer, de battes de baseball et de manches de pioche. Se ruant sur eux, ils les ont littéralement lynchés place du Change.

 

Le plus durement touché a 21 jours d'ITT en raison de plusieurs fractures et d'une mâchoire brisée due à la multiplication des coups portés à la tête. Il devra prochainement subir une lourde opération chirurgicale. L'autre personne s'en tire avec quelques contusions.

 

Ce n'est malheureusement pas (et de loin) la première agression orchestrée par des nervis appartenant à la mouvance identitaire et fasciste lyonnaise dans ce quartier. Trois syndicalistes en avait déjà fait les frais en mars 2010. Un exemple parmi d'autres.

 

Voici plus d'un an que nous, collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite, pointons la recrudescence des violences fascistes dans l'agglomération lyonnaise. Trois jours avant cette agression, une autre s'était déroulée devant le lycée Jean-Paul Sartre à Bron où deux personnes diffusant des tracts pour la manifestation antifasciste avaient été attaqués.

 

Malheureusement, nous devons une fois de plus condamner une énième agression de la part des nervis fascistes et/ou identitaires à l'encontre de ceux qui ne leur plaisent pas : jeunes issus de l'immigration, actrices-eurs des mouvements sociaux, militantes-militants de gauche ou libertaires...

 

Une fois encore nous interrogeons les pouvoirs publics sur cette situation, sur leur capacité à y remédier, et sur leur volonté d'agir enfin contre ce que nous sommes contraints d'appeler une véritable résurgence de l'extrême-droite radicale à Lyon. La violence des agressions étant chaque fois plus intense nous nous interrogeons : faudra-t-il un mort pour qu'une prise de conscience politique et médiatique- ait lieu ?

 

Banalisation du discours raciste, débats nauséabonds, opprobre jetée sur une partie de la population française, chasse aux sans-papiers : les politiques portent leur lot de responsabilités dans la situation que nous subissons aujourd'hui.

 

Nous tenons à interpeller toutes-s les lyonnaises-s sur la dangerosité croissante que font peser les diverses composantes de cette droite extrême en recomposition - des identitaires aux néo-nazis en passant par le Front National et divers groupuscules, les frontières entre ces groupes étant largement perméables selon nous.

 

Nous alertons les habitantes-s de St Jean et les personnes qui y travaillent sur cette triste réalité, à savoir que leur quartier risque aujourd'hui de devenir un véritable bastion de l'extrême droite violente.

 

Nous ne nous laisserons pas intimider par ce déchaînement de violence et nous continuerons plus que jamais le combat sur le terrain politique et populaire !

 

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême-droite
apa69@riseup.net.

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 15:48

Belle réussite de la manifestation antifasciste.

 

Aujourd’hui à Lyon , a eu lieu une manifestation à l’initiative du collectif vigilance 69 contre l'extrême droite, pour dénoncer le racisme d’État, l'augmentation des agressions fascistes sur Lyon et exiger la fermeture du local néo-nazi situé à Gerland (22 impasse de l'Asphalte).


La manifestation a rassemblé plus de 2500 personnes, qui sont parties de la place Bellecour, après une intervention dénonçant le discours stigmatisant du gouvernement vis-à-vis des étrangers et la chasse aux sans-papiers, pour ensuite faire un arrêt place Raspail.

http://rebellyon.info/spip.php?action=acceder_document&arg=12332&cle=baaa835b8ef385d5ec029218663a3cbcb256b1c8&file=jpg%2FF090411_050.jpgEn effet, la mairie du 7e et le préfet ont annulé inopinément la journée du collectif Rom, prévue de longue date, en prétextant le passage de notre manifestation.


Le collectif vigilance 69 contre l’extrême droite a réaffirmé son soutien au collectif Rom et son indignation face à cette annulation.


Enfin, la manifestation s'est dispersée dans le calme, place Jean Macé, après une dernière prise de parole dénonçant l’existence du local néo-nazi, non loin de là.


Nous attendons avec impatience sa fermeture !

 

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

 

http://rebellyon.info/spip.php?action=acceder_document&arg=12337&cle=7b0d1a7c2ae1b10b0b22533ad0f68372036efe01&file=jpg%2FF090411_072.jpg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 05:27

Communiqué de presse

 

Nouvelle agression par des nervis fascistes lors d’une diffusion de tracts appelant à la manifestation antifasciste unitaire de ce samedi 09 avril.

 

Mercredi 6 avril 2011, après une diffusion de tracts à la sortie du Lycée Jean-Paul Sartre de Bron, des militants ont été très violemment agressés par trois fascistes armés, dont un lycéen sortant de cours.

Après les avoir arrosés de gaz lacrymogène, les nervis ont sortis des matraques télescopiques, puis ils les ont visés et ont touchés l’un d’entre eux avec un gomme-cogne (arme de catégorie 7 sorte de mini-flashball très puissant armes interdite de port et de transport sans autorisation ou déclaration ou motif légitime et soumises à déclaration).

Cette nouvelle agression prouve une fois encore que l’appel à la manifestation antifasciste unitaire du collectif de vigilance contre l’extrême-droite pour dénoncer la propagation de la haine et de la violence racistes et xénophobes, pour l’égalité des droits humains et sociaux pour tous et toutes, pour la fermeture du local néo-nazi de Gerland et pour dire stop à l’extrême-droite et à sa violence (voir l’appel sur http://rebellyon.info/) n’est pas anodin.

 

Les discours racistes du gouvernement, les pseudo-débats sur l’identité nationale ou la laïcité et la banalisation d’un FN toujours ancré dans des idées sécuritaires et haineuses ne font que renforcer les fascistes, qui n’hésitent plus à attaquer y compris à proximité d’établissements scolaires,

 

Il est inacceptable que de telles violences, qui nous révoltent, puissent se produire et nous les condamnons fermement.

 

Mobilisons-nous tous et toutes samedi 9 avril à 14h30 place Bellecour !

 

 

Le collectif 69 de vigilance contre l’extrême-droite.

 

http://rebellyon.info/spip.php?action=acceder_document&arg=12217&cle=29e7bc07462f80e024e94b11e50c96570ba3322e&file=jpg%2Fantifa2logo.jpg

 

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 04:52

COMMUNIQUE DE PRESSE

La préfecture a-t-elle choisie son camp ? 
Un parcours imposé pour une manifestation contre le fascisme !

Le Collectif 69 de Vigilance contre l’extrême droite proteste contre le refus du Préfet du parcours proposé pour la manifestation anti-fasciste du samedi 9 avril. En effet, le Collectif souhaitait passer au plus près du local néo-nazi situé au 22 impasse de l’Asphalte à Gerland.

C’est pourtant ce local et ceux qui le fréquentent qui violent les lois en exaltant et mettant en pratique la haine de l’autre, de l’étranger à travers des valeurs nauséabondes et en usant la violence contre ceux et celles qui ont le malheur de les croiser.

Cette protection du local néo-nazi et cette restriction au droit de manifester, de la part du Préfet est inadmissible et doit être dénoncés fortement par tous les anti-fascistes et les démocrates. 
Nous vous serons reconnaissants de bien vouloir informer vos lecteurs, auditeurs, téléspectateurs de notre initiative.

Nous ne lâcherons rien et appelons à être nombreux et nombreuses à la manifestation du 9 avril à 14H30 à
Bellecour.

Avec nos salutations cordiales.

Collectif 69 de Vigilance contre l’extrême droite

 

 

http://rebellyon.info/spip.php?action=acceder_document&arg=12217&cle=29e7bc07462f80e024e94b11e50c96570ba3322e&file=jpg%2Fantifa2logo.jpg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 13:27

      Après le rassemblement du 23 février devant la mairie du 7ème et la réunion publique du lundi 28 mars, le collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite organise une manifestation samedi 9 avril.

Il faut continuer à mettre la pression pour obtenir la fermeture de ce local néo-nazi dans le quartier de Gerland.

Tous ensemble, militants antifascistes ou simples habitants et habitantes du quartier et de la ville, unissons-nous contre la montée de l'extrême-droite et du fascisme !!!!

Départ à 14h30 Place Bellecoure et Arrivée dans le quartier de Gerland.

 

http://rebellyon.info/spip.php?action=acceder_document&arg=12217&cle=29e7bc07462f80e024e94b11e50c96570ba3322e&file=jpg%2Fantifa2logo.jpg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 08:42

Le collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite organise le lundi 28 mars à 19h à la salle des Pavillons (232 rue Mérieux métro Debourg ou Gerland) une réunion publique d'information sur le local néo-nazi se trouvant dans le quartier de Gerland.

Ce sera l'occasion pour nous de vous présenter le collectif et de vous montrer ce qui se passe réellement dans ce local.

Venez nombreux.

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:51

Alors que les responsables gérant le local de Gerland (Lyon Dissident - Lyon Bunker Korps) et les personnes le fréquentant niaient avoir des liens avec les violentes agressions et notamment celle de Villeurbanne (nuit du 14 au 15 janvier); voilà qu'un concert néo-nazi de soutien aux prisonniers devait se se tenir en Franche-Comté le 19 mars 2011.

Ce concert de soutien avait pour but de venir en aide financièrement aux personnes arrêtées (en attente de jugement) suite à la terrible agression de Villeurbanne où un couple rentrant d'un concert de soutien s'était violemment fait agresser par 10 nervis fascistes (séquelles à vie pour la jeune femme et traumatisme encore très présent pour eux deux).

Il était organisé par le Radikal Korps de Franche-Comté, groupuscule néo-nazi proche du Bunker Korps Lyon (local de Gerland) comme nous avions pu le voir dans le dossier à charge contre le local de Gerland (manifestation en commun à Paris).

Et devinez qui devait venir jouer à ce concert?

Le groupe "Match Retour" dont le chanteur n'est autre que le président de l'association Rock'N Gones gérant le local Lyon Dissident. La vidéo sur le dossier du local montrait d'ailleurs ce "nationaliste et patriotique" encourager son public à lancer des "Zieg Heil" accompagnés de sa gestuelle (salut nazis).

Heureusement, grâce à la mobilisation des militants antifascistes francs-comtois qui ont monté un dossier similaire à celui de Lyon, à la mairie qui a annulé la location de la salle, à la presse locale qui a traité l'évènement sans ambiguïté et au propriétaire du local de repli (local identitaire Sedition Squane), le concert n'a pu avoir lieu!!

Le local lyonnais quant à lui n'est toujours pas interdit....

Pendant combien de temps les autorités lyonnaises vont-elles refuser de voir la vérité en face?

Le dossier accablant fourni sur les activités de Lyon Dissident, les agressions nombreuses ces dernier mois ne sont-elles pas des preuves à charge tangibles ? La forte mobilisation antifasciste du 23 février n'est-elle pas un appel fort? Pourquoi le Bunker Korps Lyon existe-t-il encore?

En tout cas, nous sommes plus que jamais déterrminés à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire aboutir notre démarche. 

Nous vous invitons dans un premier temps à venir à la réunion publique d'information sur ce local organisée par le collectif.

Elle se déroulera le lundi 28 mars à 19h à la salle des Pavillons (232 rue Mérieux, entre Debourg et Gerland).

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite


Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 18:26

  Le 23 février 2011, nous collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite, avons organisé un rassemblement devant le mairie du 7ème arrondissement, pour demander la fermeture d'un local situé impasse de l'Asphalte dans le quartier de Gerland.

Ce local, utilisé en paravent par l'association Rock'N Gones comme une salle de concert, est en fait un outil de propagande d'idées haineuses et xénophobes, voire carrément néo-nazies.

Un dossier complet a été envoyé un mois avant le rassemblement à l'ensemble de la presse, décrivant à l'aide de photos et vidéos ce qui se passait dans ce local (saluts hitlériens, proximité de certains membres du local avec le Blood and Honour...).

Pourtant rien n'est sorti dans nos journaux locaux... Il a fallu attendre la veille et le jour même du rassemblement pour qu'enfin ce local et ses activités soient soient mis en lumière.

Malheureusement, le traitement fait par la presse de ce local et du rassemblement nous laisse perplexe et nous interroge sérieusement sur le professionnalisme et le point de vue de certains journalistes...

 

Que dire du Progrès qui ose titrer « La gauche extrême en force contre la montée de l'extrême droite radicale »!

Ce journaliste s'est-il au moins renseigné sur la composition du collectif appelant à ce rassemblement?? S'il l'avait fait, il se serait rendu compte que celui-ci s'étend des libertaires aux jeunes socialistes !!

Et comment accompagner ce titre d'une photo montrant côte à côte deux drapeaux illustrant la large composition de ce rassemblement (un drapeau CNT et un autre Europe Ecologie) !

Nous avons été choqués par le rapprochement suggéré par ce titre entre les organisateurs de ce rassemblement et les personnes gérant et fréquentant le local; il est trop facile de ramener cela à une petite guerre extrême gauche/extrême droite alors que les agressions physiques ne viennent que d'un côté (voir le nombre en constante évolution) et que le message propagé dans ce local se rapproche de l'idéologie nazie...

Comment peut-on, au nom de la démocratie et de la liberté d'expression laisser la parole à des groupes se disant « nationalistes et patriotiques » sans les confronter aux éléments du dossier, pourtant explicites?

Nous espérons à l'avenir que le Progrès saura faire preuve d'un peu plus d'approfondissement sur un sujet de cette importance.

 

Lyon Capitale, quant à lui (et ce n'est pas la première fois : voir l'article sur l'agression du 15 janvier à Villeurbanne), n'hésite pas à modifier ses articles en ligne sans le notifier à ses lecteurs ! En effet, l'arrestation violente d'un jeune homme dans le métro en fin de rassemblement qui a engendré des comportements de solidarité de la part des manifestants et la charge des policiers, s'est transformée en heurts entre manifestants et forces de l'ordre...

Était-ce pour faire plus sensationnel? Pourquoi modifier les faits de cette façon?

Là aussi, nous espérons vivement que cela ne se reproduira plus.

 

Enfin, TLM n'est pas en reste. Nous avions déjà noté l'absence de vérification d'information lors d'un rassemblement de soutien au peuple russe au mois de février organisé selon la journaliste « par de simples étudiants »...

Il suffisait pourtant de taper sur un moteur de recherche le nom de « l'étudiant » interviewé pour s'apercevoir qu'il s'agissait en fait du responsable du local des identitaires ( groupe d’extrême droite lyonnais) qui ont organisé ce rassemblement (rebeyne) !! Et il n'en a été nullement fait mention lors du reportage!

Et ce coup-ci, les journalistes de la chaîne ont juste laissé la parole au gérant du local qui a pu déverser le couplet habituel du nationalisme patriotique...

Pas une question poussée sur des éléments du dossier et lorsqu'il avoue même que la vidéo du dossier est bien celle de son groupe (Match Retour) et qu'on le voit à la fin de celle-ci encourager son public à lancer des « Zieg Heil » : aucune réaction de la journaliste! Ses mots sont pourtant clairs : « ce n'est pas le local où nous jouons »...

 

Il était important pour nous de prendre un peu de temps et de recul avant de réagir, et ce pour le faire en toute sérénité.

Nous espérons vivement que la presse locale sera plus perspicace et plus méticuleuse lors de nos prochaine actions pour demander la fermeture de ce local; et qu'elle se focalisera plus sur les agressions et menaces dont sont victimes les militants antifascistes, les citoyens d’origine arabe ou africaine, les homosexuels et les étrangers ainsi que du danger de l'idéologie déversée dans ce local.

 

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 16:46

Rassemblement réussi contre un local néo nazi à Lyon

 

Le 24 février au soir a eu lieu un rassemblement à l'appel de diverses syndicats, associations et partis politiques, contre la présence d'un local néo nazi à Gérland.

Ce rassemblement, devant la mairie du 7éme, a été un succès réunissant entre 600 et 700 personnes, dont un grand nombre de riverain-e-s et de partis politiques allant de l'extrême gauche à Europe Écologie.

Une délégation demandant la fermeture de ce local a été reçue par  M. Flaconnèche, maire du 7ème arrondissement,

La Mairie étudie plusieurs solutions techniques et a placé le local sous surveillance administrative.

Ces 'propositions' n’étant pas assez significatives et fort du nombre des personnes présentes, l'ensemble des signataires ont informé qu'ils continueraient le combat contre le local mais aussi contre la recrudescence des actes violents provoqués par l'extrême droite lyonnaise.

Une réunion publique ainsi qu'une manifestation sera donc organisée après les vacances scolaires.

Le rassemblement s'est ensuite dissous dans le calme malgré les provocations policières violentes.

 

Collectif 69 de Vigilance contre l'extrême-droite

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com

Présentation

  • : Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • : Descriptif des différentes actions politiques du collectif de vigilance contre l'extrême-droite. Possiblilité de s'inscrire à notre liste de diffusion publique : envoyer un message intiutlé subscribe listepublique-cv69 à sympa@luttes-unitaires-rhone.org .
  • Contact

Appel à une solidarité financière

Depuis trois ans, le collectif 69 de
vigilance lutte contre l'extrême droite 
sur Lyon et sa région. Comme tout 
combat, à la fois politique et judiciaire, 
il nécessite des finances ( avocats, 
soutien aux victimes, etc). Vous êtes 
un certain nombre à nous demander
comment nous aidez, voici donc la solution
la plus simple, mais aussi la plus efficace.

Envoyez nous un chèque en suivant les 
indications jointes :
  • Ordre du chèque : 
    Sud Education ;
  • Au dos du chèque, précisez :
    soutien antifa ;
  • Envoyez le tout à : 125 rue garibaldi, 69006 Lyon.

Nous vous en remercions par avance.

Vous pouvez trouverici le texte fondateur du CV69 :

http://collectifvigilance69.over-blog.com/article-appel-a-une-riposte-antifasciste-unitaire-54549743.html

 

Archives

Catégories