Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 14:50

La bête immonde était lâchée samedi soir , encore un témoignage.

 

j'habite  rue pouteau. J'ai regardé par la fenetre lorsque j'ai entendu des 
"sieg heil". j'ai vu un groupe que j'ai de suite estimé de 20 à 30 personnes. 
J'ai vu des saluts nazis, au moins 5 ou 6 gars, peut etre plus. J'ai vu 
l'agression du gars en bas de l'escalier, une fille s'est interposée, je ne sais 
pas si c'est elle qui a pris un coup de pied. J'ai appelé les pompiers et la 
police. malheureusement j'ai pas d'autres détails à fournir, c'est allé très 
vite. Je regrette vraiment de pas avoir dégainé la caméra. je peux produire un 
témoignage si nécessaire.
De tout coeur avec vous dans ce combat, dans lequel il est évident vu la presse 
qu'on veut faire passer ces ratonnades pour des règlements de compte entre 
groupes politiques rivaux. Qu'on nous dise quand à gauche on a vu des groupes 
fracasser les gens dans la rue. 

Farid.
Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 14:49

 

Parce que contrairement à ce que veux faire croire une certaine presse , le samedi 14 mai au soir , ce n'était pas juste une '3 éme mi-temps ' (le Progrés) de quelques cranes rasés en goguette !!

 

"Vous le savez sûrement déjà, les clients du bar qui étaient sur le trottoir
et le Phoebus, ont été sauvagement attaqués dans la nuit de samedi à
dimanche. Un groupe de néo-nazis (salut nazi devant le bar) issus de la
dispersion de la manifestation de l'après-midi, s'en est pris aux fumeurs
qui étaient devant le bar à 1h30 environ du matin. Ils ont cassés la
première vitre de la porte d'entrée. personne ne comprend ce qui se passe,
les musiciens s'arrêtent, tout le monde regarde dehors. On les voit s'enfuir
vers le haut des pentes: têtes blanches et cheveux ras, vêtus de noir.
Après une première acalmie, ils reviennent à la charge, dévalant la rue des
tables claudiennes, pour s'acharner sur les personnes et sur l'entrée du
bar. Les vitres du sas du phoebus ont volé en éclat jusque dans la salle.
Ils voulaient entrer. A l'intérieur les éclats de verre, les cris, les
pleurs, la peur. Une personne crie "les femmes enceintes derrière, ceux qui
veulent se battre devant !"...
nous sommes tous stupéfaits !
Certains appellent la police, mise en attente...
En une seconde j'ai pensé qu'ils pouvaient balancer un truc inflammable à
l'intérieur ... vous connaissez le Phoebus ?
alors nous serions tous morts ... 30 à 40 personnes réunies pour apprécier
un petit concert en toute tranquilité...
Nous avons pu sortir enfin, quelques minutes plus tard.
La police est arrivée, puis les pompiers. Il y avait au moins un blessé
grave sur le trottoir.
Nous avons laissé nos téléphone au patron du bar au cas où il aurait besoin
de nos témoignages.
Et puis ne sachant pas quoi faire, nous sommes rentrés chez nous, chacun de
son côté.
Et dans les rues adjaçantes, lorsque le calme de la nuit est
revenu m'envelopper, j'ai senti que la peur était là.
Aujourd'hui, en France, on peut être agressé d'un moment à l'autre, parce
qu'on fréquente tel lieu, qu'on a telle couleur de peau, ou qu'on aime telle
musique ?

Est-ce qu'on peut faire quelque chose ?
Pour résister à cette montée de violence qui semble se trouver des
légitimités dans les propos tenus par les responsables politiques.
Est-ce que le Phoebus a besoin d'aide ?

Je suis encore choquée de ce qui s'est passé. Depuis hier, je cherche un
moyen de me mobiliser pour que ça ne reste pas sans suite, que l'information
circule et qu'elle participe à une prise de conscience collective avant les
élections de 2012...
Au moins il faut que ça se sache... alors n'hésitez pas.
Je sais que le collectif Vigilance 69 appelle tous les témoins à prendre
contact avec eux...
merci de faire écho à cette triste actualité ..."


Catherine
Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 09:04

 

Lyon, le 15 mai 2011

 

 

Le rassemblement des identitaires à Saint Jean pour la « liberté d’expression » autorisée par le préfet a été l’occasion d’un déchaînement de haine et de violences :

  • saluts nazi

  • discours contre l’islam et les musulmans pour l’Europe blanche

  • saccage de commerces dans le Vieux Lyon (exemple restaurant kebab par les membres du local néo-nazi à Gerland)

  • agressions de passants

  • actions de commandos nocturnes à la Croix Rousse contre les consommateurs d’un bar et un commerce dans une logique de ratonnade.

Il en découle plusieurs hospitalisations que nous essayons de recenser. Nous savons déjà que deux personnes ont été hospitalisées dans la nuit et sont en réanimation dont l’une avec traumatisme crânien.

 

Nous appelons tous témoins à contacter le collectif de vigilance contre l’extrême droite en cliquant sur le lien à droite du site.

 

Ces événements étaient prévisibles c’est pourquoi nous avions appelés à la manifestation antifascistes pour les prévenir et les dénoncer. Cette manifestation, sous une pluie battante, a été un succès regroupant environ 2000 personnes.

La préfecture avait autorisée le rassemblement du Bloc Identitaire en nous garantissant qu’il mettrait en œuvre tous les moyens nécessaires pour qu’il n’y ait ni agressions ni violences ce week-end à Lyon.

Force est de constater que cet engagement n’a pas pu être tenu.

La préfecture du Rhône avait également pris l’engagement de considérer les organisateurs du rassemblement pour la « liberté » (drôle de liberté !) comme responsables de tous propos, actes ou violences racistes qui seraient tenus : c’est bien le cas !

Nous espérons que cet engagement sera tenu.

 

Plus que jamais nous exigeons :

  • la fermeture du local néo-nazi du Bunker Korps à Gerland et du local « la Traboule » des Identitaires à Saint-Jean ;

  • que tous les moyens légaux soient mis en œuvre pour empêcher ces groupes violents de nuire. La question de leur dissolution est désormais posée.

 

Plus que jamais déterminé, le Collectif de vigilance 69 poursuivra ses actions contre l’extrême droite, contre la banalisation de ses idées et contre la violence de ces différentes composantes.

 

Collectif 69 de vigilance contre l’extrême droite

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 12:27

 

À l’issue de sa réunion, le collectif de vigilance 69 contre l’extrême-droite a décidé de maintenir sa manifestation du 14 mai.

Notre mobilisation s’inscrit en effet dans un travail de longue haleine, visant à dénoncer tous les discours racistes, d’exclusion et de stigmatisation, ainsi que l’implantation sur Lyon de groupuscules d’extrême-droite dangereux et violents. La mouvance identitaire en fait partie.

Pour que cessent les violences diverses dont ces groupes se rendent coupables, nous estimons indispensable que leur locaux (« Bunker Korps Lyon » à Gerland, « la Traboule » à Saint-Jean), où s’élabore toute leur propagande haineuse, soient fermés rapidement.

Nous prenons acte de l’interdiction de la « marche des cochons » par la Préfecture du Rhône : elle confirme bien la dangerosité de ces groupuscules ; le Préfet lui-même l’ayant interdite pour « islamophobie » c’est-à-dire la stigmatisation d’une partie de la population.

Toutefois, les identitaires de Lyon (et de toute la France !) ont annoncé ce jour qu’ils maintenaient leur initiative (même lieu, même horaire, mêmes personnes…), désormais intitulée « rassemblement pour la liberté d’expression » [sic]. Le samedi 14 mai, nous exprimerons notre opposition aux groupuscules fascistes et néo-nazi et notre refus que Lyon soit un "laboratoire de l'extrême-droite".C'est en ce sens que nous maintenons notre manifestation.

Sur un autre plan, nous ne pouvons nous satisfaire d’une partie de l’argumentation motivant l’interdiction de la « marche des cochons » par la Préfecture du Rhône, qui présente notre collectif comme le miroir des groupes que nous dénonçons.

Contrairement à eux, nous ne sommes à l’initiative d’aucune violence : de simples citoyens ou des militants de nos organisations sont en revanche victimes des leurs. En outre, aucun de nos rassemblements ou manifestations n’a donné lieu à débordement.

Pour que cette vision simpliste n’ait plus cours, nous confirmons notre demande d’une réunion rapide avec la Préfecture du Rhône : notre combat est bien celui de toutes les forces démocratiques (associations, partis, syndicats).

 

 

Lyon, le 9 mai 2011.

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 12:24

http://rebellyon.info/spip.php?action=acceder_document&arg=12490&cle=2d5c398edd331e913873471c8f0a0419a0f2af6a&file=jpg%2Faffiche-4.jpg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 11:38

 

Communiqué de presse

 

Le préfet du Rhône a interdit la « marche des cochons » du 14 mai à laquelle appelait l’extrême-droite du "Bloc identitaire " qui voulait en faire un événement national xénophobe, islamophobe et raciste. Tribunal administratif de Lyon a rejeté le vendredi 6 mai le recours déposé par les identitaires.

 

Le collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite déplore cependant que le Préfet, dans les attendus de son arrêté, évoque une guerre opposant l’extrême-droite à l’extrême-gauche sur Lyon. Il n’y a pas de « guerre des extrêmes » à Lyon. Il y a une recrudescence inquiétante du nombre d’agressions néo-fascistes (voir pièce jointe) depuis plus d’un an doublée d'une tentative d'implantation de la nébuleuse d'extrême droite (un local néo nazi à Gerland et un autre, identitaire, à Saint Jean).

 

Le collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite prend acte acte de cette décision administrative qui met en avant la dangerosité des groupuscules d'extrême droite qu'il dénonce depuis près de deux ans. Il se réunira lundi pour envisager les suites de la mobilisation et organisera une conférence de presse mercredi 11 mai à 17h00 à la bourse du travail de Lyon.

 

"le collectif 69 vigilance contre l'extrême droite rappelle par ailleurs que ses revendications ne se limitent pas seulement à l'interdiction de la « marche des cochons ». Il lutte pour la fin des agressions d'extrême droite et pour la fermeture des locaux Néo nazi à Gerland et identitaires à Saint Jean. La mobilisation continuera quoi qu'il arrive contre l'extrême droite, ses idées nauséabondes et toutes formes de discrimination et d'exclusion

 

Lyon, le 7 mai 2011

 

Le Collectif 69 de vigilance contre l'extrême-droite

 

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 08:04
Le 14 mai : une « marche des cochons » anodine ? Non : un test pour l'extrême-droite !
Jusqu’à présent, les fascistes ne s’étaient pas sentis assez nombreux et forts pour défiler dans nos rues et propager leurs idées nauséabondes. Aujourd’hui, ils organisent leur« marche nationale des cochons » surfant sur l’islamophobie ambiante. Il s’agit pour eux de « dénoncer la vente de viande halal » qui incarnerait « l’islamisation de la France ». Utilisant « l’humour » en défilant avec des masques de cochons, ils cachent le véritable but de leur action : stigmatiser une partie de la population et diffuser un discours raciste, se compter et provoquer, tel est leur objectif. Pour cela, une alliance entre les Jeunesses Identitaires et les néo-nazis de Gerland a été scellée.
Un contexte national qui décomplexe les idéologies les plus nauséabondes et les violences physiques
La politique actuelle du gouvernement désigne des boucs émissaires : chasse aux sans-papiers, organisation de débats racistes (cette fois sur l’islam), nouvelle réduction des droits des étranger-e-s et délit de solidarité (loi Besson). Ceci afin de casser les solidarités et faire taire la contestation contre l’accroissement des inégalités sociales. Les « dérapages » verbaux de membres du gouvernement se succèdent, la droite décomplexée la plus réactionnaire revient aux affaires. Ces discours contaminent à présent l’ensemble du gouvernement et de l’espace public. Le FN profite de sa nouvelle porte-parole pour essayer de se faire passer pour social, alors que son programme ne vise qu’à diviser les classes populaires afin de briser tout mouvement solidaire et d’ampleur en leur sein.
Cette « normalisation » du FN et de ses discours entraînent, par rejet, le développement de groupuscules encore plus violents. Nous en voyons les conséquences directes à Lyon, où les agressions racistes et fascistes se multiplient. Nous devons combattre cette banalisation des discours racistes, antisémites, islamophobes, sexistes et homophobes qui encouragent la haine de l’autre et poussent à la violence.
Deux locaux pour propager la haine
Un local néo-nazi à Gerland, impasse de l’Asphalte : Dans ce local, sont organisés des concerts, des entraînements au combat, la diffusion de matchs de l’Olympique Lyonnais pour les interdits de stade et autres « activités culturelles ». Lors des concerts, des groupes néo-nazis français et européens sont invités, les saluts nazis fusent, accompagnés de la formule «Sieg, heil ». Grâce à ce local, ils propagent leur idéologie de haine raciale et de violence qu'ils n'hésitent pas à mettre en pratique dans les rues de Lyon.
La « Traboule » Montée du Change à Saint-Jean
Le nouveau lieu de diffusion des idées de l’extrême-droite a ouvert depuis octobre 2010, mais il n’a été officialisé qu’après une grave agression perpétrée par l’extrême droite à proximité de ce local le 9 avril. Il propose, selon ses occupants, « de faire la promotion de l’identité lyonnaise, française et européenne ». Ce local est en réalité un véritable outil au service d’une idéologie haineuse et nauséabonde : bibliothèque, ciné-club, salle de conférence, bar associatif et bien évidemment une salle pour les sports de combat. Tout est réuni pour une véritable propagande des idées racistes et nationalistes développées par ce groupuscule d’extrême-droite en lien avec le Bloc Identitaire.
De nombreuses agressions perpétrées par les groupuscules de l’extrême droite :
A Lyon, depuis un peu plus d’un an, de nombreuses agressions violentes ont eu lieu. Bilan, pour les seules agressions connues et recensées : une jambe cassée, de multiples fractures à la mâchoire, coups de batte de baseball à la tête, coups de cutter…soit 230 jours d’Incapacité Totale de Travail et des séquelles à vie, pour certain-e-s des agressé-e-s.
Une marche qui va à l’encontre des valeurs que nous portons :
Nous, militant-e-s, habitant-e-s, organisations de Lyon et de son agglomération qui nous sommes toujours battus pour la défense des droits humains et la solidarité entre tou-te-s, ne supportons plus que nos valeurs soient ainsi bafouées, la laïcité instrumentalisée au service de la stigmatisation de millions de nos concitoyen-ne-s, la xénophobie banalisée dans les propos de ministres et de députés qui prétendent parler en notre nom.
Par notre mobilisation, nous entendons faire barrage à l'implantation de l'extrême droite sous toutes ses formes sur Lyon et à la banalisation des idées racistes et réactionnaires. Au delà, nous entendons replacer le débat public sur le combat pour une réelle égalité entre tou-te-s, sur la solidarité, la tolérance et l'entraide. Ces valeurs communes aux mouvements progressistes, loin d'être dépassées comme d'aucuns semblent le prétendre, sont la seule manière d'en finir avec la logique d'exclusion et de division qui fait le lit de l'extrême droite.
NE LAISSONS PAS LA MARCHE DES PORCS DÉFILER !
NE LAISSONS PAS LA RUE À L'EXTRÊME-DROITE !

Samedi 14 mai à 14h : MANIFESTATION départ Place des Terreaux

Pour la fermeture du local néo-nazi de Gerland et du local des identitairesde Saint-Jean !
Pour dire stop à l’extrême-droite et à ses agressions physiques !
Pour que Lyon ne devienne pas un laboratoire de la haine de l’autre !
Pour dire NON à la propagation de la haine et de la violence raciste et xénophobe !
Pour dire OUI à l’égalitédes droits humainset sociaux pour tous et toutes !
Premiers signataires : Les Alternatifs, Europe Ecologie les Verts, CCRASS, CGA,CGT CRTL Rhodia, CGT Educ'action, CGT Vinatier, COVRA,CSP 69, FASE, FSE, Gauche Unitaire, Jeunes Ecologistes, JCML, LDH 8ème, LDH Caluire-Rillieux, LDH Pierre Bénite,MJS,MRAP, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche, Parti Socialiste, Planning Familial, la Rafal, Ras L’Front, ROC ML, PIR, Sud Education, UD CNT, UNEF, UJFP, V.P.Partisan, les Voraces.
Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 08:35

Loin d'être les seulEs à suivre ce qui se passe du côté des fachos , voici quelques sites interressants à lire.

 

Le premier tourne beaucoup sur le net grâce aux Inrocks, c'est le travail d'un peu plus d'un an : http://fafwatch.wordpress.com/

 

Le second est écris par 2 journalistes au Monde, c'est un site de référence : http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/

 

Le 3éme est LE site d'information anti fa : http://reflexes.samizdat.net/

 

En 4eme lien voici un texte de Jean Yves Camus, qui travaille sur la question de l'extrême droite: http://tempspresents.wordpress.com/2008/10/09/lextreme-droite-une-famille-ideologique-complexe-et-diversifiee/

 

Enfin un site type annuaire de l'extrême droite politique : http://www.france-politique.fr/annuaire-extreme-droite.htm#ORGANISATIONS

 

 

http://www.cnt-f.org/cnt31/local/cache-gd2/62eb44ca8f73ea9d9447f49a93fd542e.png

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 15:27

Communiqué du collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

Lyon le 17/04/2011

Un nouveau local extrémiste dans le centre de Lyon

 

Mercredi 13 avril, les identitaires lyonnais, par le biais de leur site internet, ont officialisé leur local "La Traboule" situé montée du change dans le 5ème arrondissement.

Ce nouveau lieu de diffusion des idées de l'extrême-droite ouvert depuis octobre 2010 propose selon ses occupants de faire la promotion de l'identité lyonnaise, française et européenne.

Ce local est en réalité un véritable outil au service d'une idéologie haineuse et nauséabonde : bibliothèque, ciné-club, salle de conférence, bar associatif et bien évidemment une salle pour les sports de combat qui accueille l'association identitaire "Lugdunum Torgnole". 

Tout est réunit pour une véritable propagande des idées racistes et nationalistes développées par ce groupuscule d'extrême-droite en lien avec le Bloc Identitaire.

 

Mais qui sont ces identitaires lyonnais qui depuis deux ans salissent la ville de leurs autocollants xénophobes ou par leur pseudo action politique?

 

Nés lors d'une réunion en 2002 regroupant des militants ex-Unité Radicale, ex-MNR et du Front National, les identitaires créent deux groupes distincts : les Jeunesse Identitaires et le Bloc Identitaire (parti politique officialisé en 2003).

Ils développent une conception raciale de l'identité européenne entendue comme identité blanche qui les conduit à une focalisation quasi systématique sur l'immigration extra-européenne et l'islam (en témoigne leur campagne anti-racailles, les perturbations des rassemblements en soutien aux étrangers, le faux apéro saucisson-pinard...).

Mais cela ne les empêche pas de s'inviter également aux côtés des catholiques intégristes comme en juin dernier lors du kiss-in à Saint-Jean organisé par les associations homosexuelles de Lyon.

 

Le collectif 69 de vigilance contre l'extrême-droite alerte les habitant-e-s lyonnaises-s sur l'existence de ce lieu qui vise à diffuser une idéologie de haine envers une partie de la population et de faire de ce quartier, déjà bien entaché par les diverses agressions racistes , un bastion de l'extrême-droite lyonnaise.

 

De plus, nous nous interrogeons fortement sur les liens des personnes fréquentant ce local et l'agression de deux personnes par quinze  fascistes samedi 9 avril.

Pour rappel, deux personnes quittant la manifestation antifasciste étaient tombées dans un véritable guet-apens et littéralement lynchées à coups de barres de fers et de battes de base-ball . Le plus durement touché (21 jours d'ITT) a du subir une lourde intervention chirurgicale à la mâchoire.

 

Et où s'est déroulée cette agression?

A quelques mètres en contrebas de la montée du change, juste à côté du local des identitaires...

Divers témoignages confirment que les agresseurs armés seraient directement sortis du local. On peut donc se demander avec sérieux si l'officialisation d'un lieu ouvert depuis 6 mois a un lien avec cette agression?

Des identitaires adhérents de la Traboule sont-ils impliqués dans celle-ci?

 

Nous espérons que la vérité sera faite sur cette énième agression et que si le lien est démontré entre les agresseurs et le local identitaire, que celui-ci soit fermé définitivement.

Nous n'accepterons pas que les violences fascistes s'installent dans ce quartier, ou près du local de Gerland, et dans n'importe quel lieu de la ville.

Nous invitons tous ceux et toutes celles qui ne souhaitent pas vivre à côté d'un tel lieu de le faire savoir aux autorités compétentes.

 

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

 

 

 

 

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 20:22

Communiqué du collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite.
Lyon le 11/04/2011

Objet : Énième agression fasciste dans le quartier Saint-Jean.

 

Ça n'en finit plus. Samedi 9 avril, une manifestation unitaire antifasciste avait lieu pour dénoncer les violences d'extrême-droite à Lyon et l'implantation d'une salle de concerts néo-nazis. Alors qu'ils quittaient la manifestation et rejoignaient un groupe d'amis dans le quartier Saint-Jean, deux manifestants ont été sauvagement attaqués par des militants d'extrême-droite.

 

Ils auraient été suivis lors de la dispersion de la manifestation des Terreaux jusqu'au lieu de l'agression par quatre militants fascistes.

 

Arrivés dans le quartier Saint-Jean, les deux militants antifascistes ont été interpellés et provoqués par ces derniers. C'était en fait un véritable guet-apens : une quinzaine d'agresseurs ont simultanément surgi d'un coin de rue, armés de barres de fer, de battes de baseball et de manches de pioche. Se ruant sur eux, ils les ont littéralement lynchés place du Change.

 

Le plus durement touché a 21 jours d'ITT en raison de plusieurs fractures et d'une mâchoire brisée due à la multiplication des coups portés à la tête. Il devra prochainement subir une lourde opération chirurgicale. L'autre personne s'en tire avec quelques contusions.

 

Ce n'est malheureusement pas (et de loin) la première agression orchestrée par des nervis appartenant à la mouvance identitaire et fasciste lyonnaise dans ce quartier. Trois syndicalistes en avait déjà fait les frais en mars 2010. Un exemple parmi d'autres.

 

Voici plus d'un an que nous, collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite, pointons la recrudescence des violences fascistes dans l'agglomération lyonnaise. Trois jours avant cette agression, une autre s'était déroulée devant le lycée Jean-Paul Sartre à Bron où deux personnes diffusant des tracts pour la manifestation antifasciste avaient été attaqués.

 

Malheureusement, nous devons une fois de plus condamner une énième agression de la part des nervis fascistes et/ou identitaires à l'encontre de ceux qui ne leur plaisent pas : jeunes issus de l'immigration, actrices-eurs des mouvements sociaux, militantes-militants de gauche ou libertaires...

 

Une fois encore nous interrogeons les pouvoirs publics sur cette situation, sur leur capacité à y remédier, et sur leur volonté d'agir enfin contre ce que nous sommes contraints d'appeler une véritable résurgence de l'extrême-droite radicale à Lyon. La violence des agressions étant chaque fois plus intense nous nous interrogeons : faudra-t-il un mort pour qu'une prise de conscience politique et médiatique- ait lieu ?

 

Banalisation du discours raciste, débats nauséabonds, opprobre jetée sur une partie de la population française, chasse aux sans-papiers : les politiques portent leur lot de responsabilités dans la situation que nous subissons aujourd'hui.

 

Nous tenons à interpeller toutes-s les lyonnaises-s sur la dangerosité croissante que font peser les diverses composantes de cette droite extrême en recomposition - des identitaires aux néo-nazis en passant par le Front National et divers groupuscules, les frontières entre ces groupes étant largement perméables selon nous.

 

Nous alertons les habitantes-s de St Jean et les personnes qui y travaillent sur cette triste réalité, à savoir que leur quartier risque aujourd'hui de devenir un véritable bastion de l'extrême droite violente.

 

Nous ne nous laisserons pas intimider par ce déchaînement de violence et nous continuerons plus que jamais le combat sur le terrain politique et populaire !

 

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême-droite
apa69@riseup.net.

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com

Présentation

  • : Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • : Descriptif des différentes actions politiques du collectif de vigilance contre l'extrême-droite. Possiblilité de s'inscrire à notre liste de diffusion publique : envoyer un message intiutlé subscribe listepublique-cv69 à sympa@luttes-unitaires-rhone.org .
  • Contact

Appel à une solidarité financière

Depuis trois ans, le collectif 69 de
vigilance lutte contre l'extrême droite 
sur Lyon et sa région. Comme tout 
combat, à la fois politique et judiciaire, 
il nécessite des finances ( avocats, 
soutien aux victimes, etc). Vous êtes 
un certain nombre à nous demander
comment nous aidez, voici donc la solution
la plus simple, mais aussi la plus efficace.

Envoyez nous un chèque en suivant les 
indications jointes :
  • Ordre du chèque : 
    Sud Education ;
  • Au dos du chèque, précisez :
    soutien antifa ;
  • Envoyez le tout à : 125 rue garibaldi, 69006 Lyon.

Nous vous en remercions par avance.

Vous pouvez trouverici le texte fondateur du CV69 :

http://collectifvigilance69.over-blog.com/article-appel-a-une-riposte-antifasciste-unitaire-54549743.html

 

Archives

Catégories