Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 16:39

Presse-2-copie-1.jpg

 

La-Provence--23-decembre-2012.jpg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 16:40

Nouvelle recrudescence des agressions fascistes sur Lyon

 

 

Les agressions liées aux divers groupuscules d'extrême-droite lyonnais reprennent malheureusement sur Lyon.

Après l'agression lors de la marche homophobe du 17 novembre dernier ; la condamnation d'un identitaire (secrétaire de l'organisation de la marche du 8 décembre) le 12 novembre ; de nouvelles agressions à caractère raciste, sur des militants ou des lycéens, se sont produites ces derniers jours.

 

  • Début décembre, trois jeunes marocains (l'un d'eux a fini à l'hôpital) se sont faits « chasser » du quartier Saint-Jean.

Même si aucune plainte n'a été déposée, nous ne pouvons pas taire cette énième agression dans ce quartier où certains groupes pullulent et dont le racisme n'est plus à démontrer.

La logique de territoire est avérée et tout ce qui est, selon eux, contre leur culture ou identité, n'a pas sa place près de leur lieu militant.

 

  • Le vendredi 7 décembre, des membres de l'ULN (la branche lycéenne du GUD), après s'être faits sortir par la gendarmerie lors d'un tractage devant le lycée Blaise Pascal à Charbonnières, ont tranquillement attendu la sortie des élèves pour passer à l'action.

Trois d'entre eux ont été blessés (coups de casques, bombes lacrymogènes...) non loin de l'établissement.

Cette fois-ci, une plainte a été déposée.

 

  • Ce dimanche 16 décembre, un militant habitant les pentes de la Croix-rousse  s'est fait agresser rue Vaucanson par quatre individus : les premiers coups ont été portés au crâne par un objet contondant  provocant un traumatisme crânien avec perte de connaissance.

Là encore, l'absence de courage de ces fascistes est affligeante : les quatre agresseurs (trois à pied et un en voiture) ont profité de l'état de faiblesse de leur victime (hémiplégique du côté gauche) pour s'acharner sur elle.

La victime a décrit ses agresseurs  habillés  en skinhead néo-nazis, porteurs de symboles d'extrême-droite.

A noter que la veille avait lieu en région lyonnaise   un concert nazi (RAC)  organisé par un ancien du Bunker Korps Lyon (voir p-j), l'heure matinale de l'agression pourrait correspondre à la fin de celui-ci.

Une plainte a été déposée et des détails assez précis ont été donnés lors de celle-ci.

 

Ces 3 agressions nous ont été communiquées mais sûrement bien d'autres ont passées sous silence.

 

Le collectif 69 de vigilance alerte de nouveau contre l'implantation et la violence des différents groupes fascistes lyonnais : qu'ils se prétendent identitaires, nationalistes ou patriotes, ces fascistes n'hésitent pas à passer à l'action, à prendre le bâton et leurs poings pour imposer leur vision raciste, homophobe, sexiste, réactionnaire.

 

Nous allons alerter tous les établissements scolaires (lycées, lycées professionnels...) sur le danger que peut représenter la présence de militants dans et hors de leur établissement.  

Un travail de fond basé sur l’échange et l'explication est nécessaire pour faire face à leur violence idéologique et physique.

 

Nous continuerons et accentuerons notre travail de vigilance en direction des habitantEs lyonnaisEs en multipliant les actions (diffusion de tracts, rassemblement, manifestation...) en espérant que notre combat soit repris sur les lieux de travail, dans les lycées, les facultés et dans la rue !

 

Le combat contre le fascisme (sous toutes ses formes) est le combat de touTEs !   

 

 

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 11:10

Le Préfet laisse (encore une fois) la rue à l’extrême-droite

 

 

En prenant la décision de ne pas interdire cette marche fasciste, mais uniquement de changer le parcours de celle-ci ; le Préfet Carenco vient encore de se distinguer en faveur de l’extrême-droite lyonnaise.

 

La Fête des Lumières sera de nouveau l’occasion pour le groupuscule fasciste « Rebeyne » via l’association « Les Petits Lyonnais » de s’exprimer dans la rue en trompant son monde.

 

Une fois n’est pas coutume, le Préfet sera le seul responsable en cas d’incidents entre ceux et celles qui voudront dénoncer cette marche et les identitaires.

En effet, comment accepter que le secrétaire de cette association condamné pour agression puisse organiser une marche partant du lieu même de cette agression sans que cela ne soit remis en cause?

 

A quand une réelle prise de position politique de la Mairie et de la Préfecture face à ces groupuscules ?

 

Nous remercions les nombreux-ses habitantEs du quartier et d’ailleurs, qui ont appelé durant la journée le Préfecture et la Mairie pour faire part de leur colère face à la tenue de cette marche.

 

Malheureusement, cela n’aura pas suffit mais nous ne nous avouons pas vaincu pour autant : de nouvelles actions vont se mettre en place prochainement contre l’implantation des identitaires dans le quartier et dans la ville !

 

 

CV69

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 10:07

 

La préf rendra sa décision définitive aujourd'hui par rapport à la marche.

2000 tracts dans les boîtes de st jean déposés ce matin avec demande aux habitants de se plaindre de cette marche.


Appelons en masse le standard de la mairie ou de la préf pour demander l'annulation de cette marche fasciste :

Mairie : 04-72-10-30-30 et gerard.collomb@mairie-lyon.fr

Pref : 04-72-61-60-60 et jean-francois.carenco@rhone.gouv.fr

 


Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 10:30

NON A LA MARCHE IDENTITAIRE DU 8 DECEMBRE !

 

Comme depuis plusieurs années, les identitaires organisent une marche aux flambeaux pour le 8 décembre.

Sous le couvert d'une de leur nombreuses associations (voir schéma au verso), les identitaires comptent encore duper leur monde et associer des personnes venues pour les festivités du 8 décembre à leur marche fasciste.

Mais cette année, la donne n'est peut-être plus la même!


 

LE SECRÉTAIRE DE L'ASSOCIATION IDENTITAIRE ORGANISATRICE DE LA MARCHE CONDAMNÉ POUR AGRESSION

 

Le 12 novembre dernier est tombé le verdict dans l'affaire de l'agression de la Place du Change d'avril 2011.

Le secrétaire des « Petits Lyonnais » a été lourdement condamné » pour celle-ci.

De plus, durant le procès, un lien très clair a été fait entre les agresseurs et le local identitaire « La Traboule ». (voir notre blog)


 

UN GROUPUSCULE VÉHICULANT LA HAINE ET LA VIOLENCE

 

Lors de leur congrès à Orange le mois dernier, en plus d'avoir mis les journalistes à la porte, des propos inadmissibles, ovationnés, ont été tenu par des invités « prestigieux » (selon les organisateurs); notamment par le chef de file de Ligue du Nord en Italie :

"Vive les Blancs de l'Europe, vive notre identité, notre ethnie, notre race" ou encore "Et il faut, quand notre patrie charnelle est envahie, il faut bâtonner" (comprendre bastonner); avant de citer comme exemple l'écrivain antisémite et collaborationniste Brasillach...

 

 

UN LOCAL AU CENTRE DE CE DISCOURS FASCISTE

 

Le Local « La Traboule » est le centre névralgique de la propagation de ce discours appelant à la haine et à la violence.

Outre le fait d’être le siège social de « Génération Identitaire », le local accueille de nombreuses soirées ou activités des différentes associations créées en parallèle (Solidarité Kosovo, Cercle de Percy, réunions, sport de combat…).

Ce local a été aussi mis en avant lors du procès de l’agression de la Place du Change.

A Toulouse, cela avait suffit à faire fermer le local identitaire...


 

Le Collectif 69 de Vigilance demande tout simplement à la population lyonnaise de ne pas accepter cette marche fasciste dans leurs rues ce 8 décembre.

Pour vous plaindre de cette marche, n'hésitez pas à appeler la Mairie et le cabinet du Préfet !

Préfecture : 04-72-61-60-60 - Mairie Centrale : 04-72-10-30-30

 

Et s'il faut aller distribuer ce tract le samedi 8 décembre à 21h Place du Change, pour ne pas laisser les identitaires duper les participantEs à cette marche, nous pouvons le faire !

 

 

Collectif 69 de Vigilance contre l'extrême droite

http://collectifvigilance69.over-blog.com/

apa69@riseup.net

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 09:56

 

 

id-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 09:53

Le-secretaire-de-l-association-identitaire---Les-Petits-L.jpg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 15:01

Menaces, agressions, saluts nazis, cris de singes et homophobie au programme de la marche solidaire de samedi dernier. 

 

 

Les organisateurs de la marche « solidaire » voulant faire du chiffre, ont ratissé très large sur toute la région Sud-Est et ont tenté de faire croire d'une part qu'elle était « apolitique » alors que tous les élu(e)s de droite étaient là ainsi que l'extrême-droite comme nous l'avions annoncé ; et d'autre part qu'elle était «non confessionnel » alors que Mr Barbarin a donné son onction aux côtés des représentants des Cultes Musulmans!

Il s'est agi d'une vaste manipulation de l'opinion jouant sur les peurs et la haine de l’autre.

Il est impossible de revenir à un « âge d'or » mythique de la « famille traditionnelle » qui n'a jamais existé mais de faire évoluer notre société vers une réelle égalité des droits pour toutes et tous.

Les organisateurs doivent assumer tout ce qui s'est passé ce samedi 17 novembre.

Comme nous l'avions annoncé dans notre communiqué de presse commun avec le Collectif lesbien et la Lesbian and Gay Pride de Lyon, la « marche solidaire » a donné lieu à un véritable déferlement homophobe/lesbophobe et raciste.

 

 

En effet, ayant les mains libres car n'organisant pas la manifestation et ayant à priori carte blanche, les groupes fascistes locaux et régionaux ont pu s'en donner à cœur joie durant tout le parcours.

En plus des intégristes religieux, des identitaires et des frontistes, la présence des membres du feu Bunker Korps Lyon (néo nazis), de certains prévenus dans l'affaire de Villeurbanne, de nationalistes autonomes, de l’œuvre française et des jeunesses nationalistes de Gabriac ont donné lieu à des scènes inqualifiables :

 

  • menaces verbales et physiques de la part de l'élu Front National Yvan Bendetti, président de l’œuvre française et d'Alexandre Gabriac sur des représentant-e-s des différentes associations défendant le droit à l'égalité. Et ce sans que les organisateurs ou les autorités publiques n'interviennent ;
  • Cris de singes, saluts nazis à l'adresse d'une personne ayant seulement voulu protester sur son balcon à ce défilé et qui a eu comme tort de ne pas être blanche de peau ;
  • Agression de passants près de la Place des Terreaux dont un évacué par les pompiers (les forces de l'ordre en sous-nombres n'ont pu éviter ce lynchage) et dans le métro en fin de manifestation;
  • Des fascistes ayant terrain libre pour « chasser » pendant une demi-heure non loin de cette même place alors que le cortège continuait son chemin en direction de Bellecour aux cris de « Une seule couleur : White Power » ;
  • Propos homophobes/lesbophobes mélangeant volontairement l'homosexualité, l'inceste, la pédophilie et la zoophilie !

 

Ce défilé du 17 novembre a donné aux rues lyonnaises des accents haineux appelant à la violence physique et verbale.

Il ne pouvait en être autrement vu les organisations appelant à cette marche !

 

OUI A L'EGALITE DES DROITS POUR TOUS ET TOUTES !

 

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 21:49

La « marche solidaire » du 17 novembre fait le lit de l'extrême droite

 

 

Le samedi 17 novembre, plusieurs associations appellent à une « marche solidaire » au départ de la

place Bellecour, soi-disant pour la défense du droit des enfants à avoir un papa et une maman.

Cette marche qui se dit « solidaire » est en réalité une manifestation stigmatisante contre le projet de loi du mariage pour touTEs et la possibilité pour des couples homosexuels et lesbiens de pouvoir adopter des enfants comme tout autre couple. Cette stigmatisation génère une violence intolérable contre ces hommes, ces femmes et leurs enfants. 

 

Le collectif de Vigilance, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et le Collectif Lesbien tiennent à avertir les lyonnaisES du tournant fasciste et intégriste que prend cette marche du 17 novembre. De nombreuses personnes seront dupées : ainsi le recteur de la mosquée de Lyon, qui a annoncé sa présence à cette manifestation, défilera aux côtés de celles et ceux qui souhaitent la disparition de l'islam de France, dégradent ses lieux de culte et agressent ses fidèles. Au XXI° s,  ces courants traditionnalistes et d’extrême-droite vont jusqu’à considérer les homosexuels et les  lesbiennes comme des malades ou des animaux ! .

 

En plus des habituelles organisations catholiques intégristes et les courants masculinistes qui se joindront à la marche, les sites des différents groupuscules d'extrême droite prennent fait et cause pour cette manifestation et appellent à venir en masse dans la rue lors de cette « marche solidaire ».

 

C'est le cas notamment des « Jeunesses Nationalistes » (branche jeunesse de l'Oeuvre Française),

mouvement pétainiste, antisémite et homophobe/lesbophobe/transphobe.

Dirigé par Alexandre Gabriac, exclu du Front National pour divers saluts nazis, ce mouvement a été

interdit de manifester le 23 juin 2012 à Lyon et le 29 septembre 2012 à Paris pour « risque de troubles à l'ordre public ».

C’est également le cas du « Gud Lyon », pseudo syndicat nationaliste étudiant, proche des Jeunesses Nationalistes.

De plus, même s'ils n'appellent pas officiellement à se joindre à cette marche, les « Identitaires » seront sûrement aussi présents : leur campagne « Hollande n'est pas mon président » sur le mariage

homosexuel et leur présence lors des précédents rassemblements (kiss-in à Saint-Jean...) ne fait pas de doute sur leur participation le 17 novembre.

 

Le collectif de Vigilance, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et le Collectif Lesbien :

  • s'indignent des propos homophobes et lesbophobes tenus par des responsables religieux (Monseigneur Barbarin, le Cardinal André XXIII...) et politiques (Serge Dassault...),

  • dénoncent la présence des groupuscules d'extrême droite dans les rues du centre ville le samedi 17 novembre ;

  • refusent la banalisation de l'homophobie et de la lesbophobie qui conduit à des violences verbales et...physiques.

 

NON !!! l'homosexualité, pas plus que la bisexualité et l'hétérosexualité, n’est pas synonyme de polygamie, d'inceste ou de pédophilie !

OUI !!! à l'égalité des droits pour tous et toutes !

 

Collectif 69 de Vigilance contre l'Extrême-Droite, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et Collectif Lesbien Lyonnais

 

affiche_fachos.JPG

 

Mise à jour : Le Bloc Identitaire appelle aussi à participer aux différentes manifestations homophobes.

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 12:10

Convention des Identitaires : « Lyon pourrait être une base en France »

Réunis à Orange, les identitaires ont voulu célébrer ce week-end leur dixième année d’existence. Deux semaines après l’assaut de la mosquée de Poitiers, les très jeunes identitaires lyonnais de Rebeyne passent pour les premiers de la classe dans ce groupuscule d’extrême-droite. Reportage.


Pour se rendre à Orange, les identitaires du groupe Rebeyne (« révolte » en parler lyonnais) a affrété un car depuis Lyon, avec une trentaine de membres. Dans la salle de conférences, aux côtés des drapeaux flamands, catalans ou niçois, les étendards lyonnais ont été déployés. Les cris « Traboule, Traboule ! », du nom de leur local à Lyon, ont résonné au balcon.

Et les intervenants se sont succédé. Mario Borghezio, eurodéputé anti-euro de la Ligue du Nord italienne, ouvertement raciste. Renaud Camus, écrivain très présent à l’extrême droite. Christian Vanneste, l’ancien député du Nord, exclu de l’UMP pour ses propos sur la déportation des homosexuels.

Damien Rieu, un lyonnais estampillé porte-parole du mouvement Génération identitaire, est resté très présent dans les débats : rencontre avec des jeunes identitaires autrichiens ou italiens, conférence de presse, table ronde sur l’islamisme…

Il est le visage que veut avoir devant les caméras ce groupuscule d’extrême-droite : dynamique et présentable dans la forme. Il est aussi l’auteur d’une vidéo qui tourne sur Internet depuis un mois, « Déclaration de guerre ». « On l’a fait avec les moyens du bord. Une caméra HD et un voile noir. Et elle a été reprise dans plusieurs langues », se félicite-t-il.

Sollicité par tous les journalistes pendant cette convention à Orange, Damien Rieu est Lyonnais. À 23 ans, cet étudiant en master de communication est un membre actif de Rebeyne. Depuis deux mois, il est aussi l’un des porte-parole de Génération identitaire, le nouveau mouvement jeunesse du Bloc identitaire, lancé en fanfare il y a deux semaines à Poitiers.

« On ne s’attendait pas à un tel buzz. On l’espérait, mais depuis Poitiers, c’est l’hystérie totale. La secrétaire est submergée de demandes d’adhésions », raconte-t-il.

Petit rappel des faits : le 20 octobre, 73 personnes envahissent le toit du chantier de la mosquée de Poitiers « pour rendre hommage à Charles Martel ». Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault et les associations antiracistes condamnent aussitôt l’acte, certains appelant même à la dissolution des jeunes identitaires. Un coup de pub pour un mouvement composé de seulement 300 membres. L’action était dans les tuyaux depuis l’été.

« On a préparé le coup à Lyon », confie Damien Rieu non sans fierté.

« On est les dynamiteurs »

Philippe Vardon, responsable de Nissa Rebela (le groupe niçois, donc), décrit une stratégie géographique :

« Les identitaires reposent sur trois places fortes : Nice, Lyon et Paris. Nous avons également des implantations à Lille, Bordeaux et Cannes. Notons qu’à Nice, nous avons un ancrage électoral et nous représentons un quart des militants du Bloc identitaire. »

Arnaud Delrieux, 22 ans, président de Génération identitaire et cadre dans une entreprise de logistique lyonnaise décrit Lyon comme une place forte, une sorte de bombe à retardement :

« Si les Niçois sont plus nombreux et que nous respectons cette base historique, la jeunesse à Lyon est importante. On est les dynamiteurs. »

Sur les 2 000 adhérents du Bloc identitaire en France, près de la moitié ont moins de 30 ans. Une nouvelle génération de militants d’extrême-droite, rompus à l’exercice de la communication et aux réseaux sociaux. Sur les huit membres dirigeants du mouvement national Génération identitaire, trois sont Lyonnais. Et l’un des quatre interpellés de Poitiers, membre de Rebeyne, a interdiction de quitter le département du Rhône. Le journal Libération a d’ailleurs révélé que certains de ces militants étaient surveillés pour activisme d’extrême-droite : ils sont même dotés d’une fiche «S» pour Sûreté de l’Etat, à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

Membre fondateur de 28 ans et chargé du développement des « Maisons de l’identité en France », Pierre Robesson verse dans l’analyse  :

« A Lyon, on a une génération de quatre-cinq potes de 22 ans qui portent Génération identitaire. C’est une histoire de cycles. Il y a eu les Niçois en 2002, les Parisiens en 2009, aujourd’hui, c’est Rebeyne qui est mis en avant. »

Damien Rieu tire aussi la couverture à Lyon :

« Lyon pourrait être une base pour les jeunes identitaires en France. Géographiquement, c’est stratégique : pile au milieu entre Nice et Paris… »

« C’est à Lyon que nous sommes devenus ce que nous sommes »


Dix ans après la création du Bloc identitaire à Nice, mouvement régionaliste, européen et islamophobe d’extrême droite, Lyon tend à jouer un rôle de plus en plus important. Dès 2002, les jeunes identitaires organisent leur premier meeting à Lyon, à l’Hôtel Charlemagne. Les « historiques » des identitaires se souviennent même de Lyon comme « le point de départ d’une grande aventure ». A la tribune du Palais des Princes d’Orange, devant plusieurs centaines de personnes, un cadre des identitaires s’est lancé dans un discours nostalgique :

« Je veux revenir sur les faits de la place des Jacobins (dans le 2è arrondissement de Lyon, ndlr) en 2004, pour la manifestation contre l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. C’est à Lyon que nous sommes devenus ce que nous sommes. Nous sommes dans un bar en train de boire quelques mousses. 200 mecs d’extrême gauche arrivent masqués. Nous sommes une quarantaine. On gagne et nous allons même soigner les blessés du camp d’en face. Il se trouvait qu’on avait dans l’équipe un infirmier et un psychologue… »

En 2009, les jeunes identitaires créent Rebeyne (« révolte » en parler lyonnais) à Lyon. Ils seront à l’origine du plus gros coup des identitaires sur la toile, quand ils envahissent le Quick halal de Villeurbanne en 2010. La vidéo sera visionnée plus de 500 000 fois sur Dailymotion. En 2011, ils récidivent avec un « rassemblement pour la liberté » en lieu et place de « la marche des cochons » interdite. A la suite de ce rassemblement dans le Vieux Lyon, des slogans islamophobes, des saluts nazis et le saccage de deux restaurants kebabs sont perpétrés précédant des actes de délinquance sur les pentes de la Croix-Rousse dans la soirée.

 

Non à Gabriac mais oui au FN


Composé d’une cinquantaine de membres actifs, Rebeyne est très présent sur les réseaux sociaux. Comme Nice (Nissa Rebela), Paris (Projet Apache) et Bordeaux (l’Echoppe), les Lyonnais disposent de leur local, La Traboule. « On a 80m² dans le Vieux Lyon. Nous sommes un bar associatif, mais aussi une association culturelle et sportive », explique Pierre Robesson.

« Nous avons 200 adhérents et nous faisons le tri. Il y a un entretien qualitatif pour rentrer à la Traboule », précise Damien Rieu, qui nie toutes violences dans le Vieux-Lyon. Pourtant, plusieurs plaintes ont été déposées au parquet de Lyon.

Il nie également tout contact avec Alexandre Gabriac, élu à la région Rhône-Alpes exclu du FN pour avoir fait un salut nazi, et aujourd’hui leader des Jeunesses nationalistes, spécialiste des coups de force. Pour Damien Rieu :

« Ce sont des gens avec 50 ans de retard. Je veux dire, ils ont un aigle comme symbole ! Oui, Gabriac est déjà venu à la Traboule pour la marche du 8 Décembre. Mais je peux vous assurez qu’il ne viendra plus. »

Les liens avec le Front national, eux, existeraient. Fabrice Robert, président du Bloc identitaire a appelé ce week-end à rejoindre des listes d’union pour les municipales, en particulier le rassemblement bleu marine. Si Marine Le Pen a juré repousser tout rapprochement, un militant de Rebeyne nous certifiait ce week-end que le FN du Rhône avait essayé de contacter le mouvement, en vue des élections municipales de 2014, car le parti peinerait à trouver des candidats, notamment pour composer la liste de Givors (commune communiste du Rhône).

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com

Présentation

  • : Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • : Descriptif des différentes actions politiques du collectif de vigilance contre l'extrême-droite. Possiblilité de s'inscrire à notre liste de diffusion publique : envoyer un message intiutlé subscribe listepublique-cv69 à sympa@luttes-unitaires-rhone.org .
  • Contact

Appel à une solidarité financière

Depuis trois ans, le collectif 69 de
vigilance lutte contre l'extrême droite 
sur Lyon et sa région. Comme tout 
combat, à la fois politique et judiciaire, 
il nécessite des finances ( avocats, 
soutien aux victimes, etc). Vous êtes 
un certain nombre à nous demander
comment nous aidez, voici donc la solution
la plus simple, mais aussi la plus efficace.

Envoyez nous un chèque en suivant les 
indications jointes :
  • Ordre du chèque : 
    Sud Education ;
  • Au dos du chèque, précisez :
    soutien antifa ;
  • Envoyez le tout à : 125 rue garibaldi, 69006 Lyon.

Nous vous en remercions par avance.

Vous pouvez trouverici le texte fondateur du CV69 :

http://collectifvigilance69.over-blog.com/article-appel-a-une-riposte-antifasciste-unitaire-54549743.html

 

Archives

Catégories