Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 11:07

Les condamantions et mises en examen du Front National

et de ses membres

Voici la liste non-exhaustive des condamnations de membres du Front National.

Cette liste a été réalisée en effectuant des recherches sur internet  et grâce au travail de certains internautes, Il est possible que certains jugements aient évolués sans qu’ils n’en soient trouvés la trace.

Nous remercions toutes les personnes qui ont effectuées ce travail et relayons donc ces informations sur No Pasaran FM, comme nous l’avons fait pour les membres UMP et PS.

Sur cette liste les condamnations sont très graves, voici donc approximativement ce pourquoi 18 % de français ont voté à    l’élection présidentielle de 2012 mais étaient t’il au courant de ces faits ? Pour certains oui, ils cautionnent donc de tels actes, pour tous les autres qui se sont fait embobiner, il est temps de vous réveiller et de regarder la vérité en face.

La première date correspond à l’époque des faits, la deuxième correspond au moment de la condamnation. Si une seule date est inscrite, il s’agit de celle de la condamnation.

N'hésitez pas à nous signaler toute erreur ou oubli et il doit y en avoir.

 

Le Front National 1992-1996, condamné pour avoir vendu une investiture.

 

Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé de manière dévalorisante l’image d’une personne.

 

Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé sur son site les clichés protégés de l’AFP.

 

Le Front National 2008, condamné pour avoir utilisé sans autorisation, en la détournant, la célèbre photo du « Che au béret et à l'étoile ».

 

Le Front National 2007-2009, condamné à rembourser plus de 6,3 millions d'euros de dettes majorées de près de 600 000 euros d'intérêts à Fernand Le Rachinel.

 

Le Front National 2009, condamné à détruire ses tracts.

 

Le Front National 2010, condamné à retirer ses affiches litigieuses.

 

1995, trois colleurs d’affiches du Front National ont été condamnés pour le meurtre d’Ibrahim Ali-Abdallah.

 

2004, un membre du Front National dont l’identité n’a pas été révélée a été mis en examen et écroué pour la profanation de 127 tombes du cimetière juif de Herrlisheim.

 

2007, un membre du Front National dont l’identité n’a pas été révélée a été mis en examen pour l’assassinat de Karim Zaiter, un pilote de quad, la veille de Noël, puis incarcéré.  Il affirme avoir tiré au hasard sur un des engins qui tournaient sur le square sans vouloir tuer.

 

2009, quatre membres du Front National dont les noms n’ont pas été révélés ont été condamnés pour coups et blessures après avoir attaqué un homme noir une fois le repas patriotique organisé par le FN terminé.

 

Alexandre Gabriac (FN) 2007, mis en examen pour ses liens étroits avec un commando d'extrême-droite ayant tenté de cambrioler un stand de tir à Saint-Andéol-le-Château, dont l'aventure s'est terminée par le meurtre du Gendarme Ambrosse.

2009, condamné pour apologie de crime contre l'humanité, injures à caractère raciste et violences volontaires ayant entraîné une incapacité de travail supérieure à 8 jours

 

Alexandre Simonnot (FN) 2006-2010, condamné pour avoir détruit un préservatif géant à l'occasion de la journée mondiale contre le Sida.

 

Antoinette Martinet (FN) 1997 à 1998, condamnée pour provocation à la haine, à la violence et à la discrimination.

 

Bruno Gollnisch (FN) 2004-2007, condamné en première instance et par le Conseil d'État pour contestation de l'existence de crime contre l'humanité (négationnisme), la Cour de Cassation va pourtant casser sans renvoi l'arrêt de la cour d'appel. 2008-aujourd’hui, poursuivi en justice pour incitation à la haine    raciale.

 

Bruno Mégret (Fondateur du MNR et membre du FN) 1998, condamné pour avoir tenu des propos sur l’inégalité des races. 2002-2002, condamné pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer sa candidature pour l'élection présidentielle.

2006, condamné pour détournement de fonds.

 

Calude Jaffres (FN) 1997, condamné pour usurpation de fonction.

 

Catherine Mégret (FN) 1998 et sa Mairie de Vitrolles furent condamnés pour discrimination et incitation à la discrimination.

2002, condamnée pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer la candidature de son époux pour l'élection présidentielle.

2006, condamnée avec son mari pour détournement de fonds.

 

Cédric Bégin (FN) 1999-2002, condamné pour détention sans autorisation de munitions et d'armes, condamné pour incitation à la haine raciale.

 

Christophe Klein (FN) 1999-2002, condamné pour provocation à la discrimination raciale.

 

Claude Jaffrès (FN) 1997, condamné pour abus d’autorité et usurpation de fonction.

 

Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Condamné pour harcèlement moral.

 

Denis Monteillet (FN) 1995, condamné pour avoir inscrit plusieurs personnes de son voisinage sur la liste présentée par son parti au municipales sans les avoir prévenues. Le Conseil d’Etat a annulé les élections des conseillers municipaux FN pour « liste irrégulière ».

 

Emilien Bonnal (FN) 1985, ex-candidat FN aux cantonales et municipales, a été  reconnu coupable de meurtre, alors qu’il collait des affiches pour le FN, pour avoir tué Abdallah Moktari, 23 ans ; qui l’avait insulté. 8 ans de prison.

 

Francis Watez (FN) 1995, condamné pour incitation à la discrimination raciale pour avoir

collé des affiches proclamant : "Musulmans, Barbaresques, Algériens, terroristes ou non, tous dehors" et "Refuser l’intégration de ces sauvages est un devoir national". (2 ans d’inéligibilité et 50 000 F    d’amende).

 

François Nicolas-Schmitt (FN) 1997, condamné pour détournement de fonds.

 

Gilles Lacroix (FN) 1997-1997, condamné pour complicité de violence en réunion, avec arme et préméditation et pour complicité de destruction de biens.

 

Georges Theil (FN) 2001,  condamné pour contestation de crimes contre l'Humanité. 2004-2006, de nouveau condamné pour contestation de crimes contre l’humanité.

 

Guy Cannie (FN) 2009-2011, condamné pour escroquerie en bande organisée.

 

Jacky Codvelle (FN) 1990, condamné pour avoir mis le feu à la voiture du député du Rhône et maire PS de la ville, Jean Jacques Queyranne pour fêter le 14 juillet.

 

Jacques Bompard (FN) 2008-2010, mis en examen pour prise illégale d’intérêt.

 

Jacques Coutela (FN) 2011, mis en examen pour incitation à la haine raciale suite à son apologie d’Anders Behring Breivik, auteur des attentats d’Oslo.

 

Jean Holtzer (FN) 1990, ex-candidat FN aux cantonales a été reconnu coupable de vol à main armé pour avoir braqué une banque (8 ans fermes). Cet ancien avocat général avait un jour réclamé la peine de mort pour une histoire    identique.

 

Jean-Claude Poulet (FN) 1992, condamné pour avoir battu sa femme pendant quinze ans pour "la stimuler au travail... Il fallait que je la stimule assez fréquemment"

 

Jean-Marc Maurice (FN) 2004 à 2009- 2010 à 2011, 6 condamnations. Condamné pour outrage à agent dépositaire de l'autorité    publique, vol, escroquerie, banqueroute, travail dissimulé et non déclaré, abus de bien sociaux.

 

Jean-Marie Le Chevallier (FN), condamné pour subornation de témoin dans l'affaire du meurtre de son directeur de cabinet.

 

Jean-Yves Douissard (FN) 1999-2002, condamné pour incitation à la haine raciale.

 

Joël Klein (FN) 1998,  condamné pour coups et blessures sur un Nord-Africain.

 

Laurent Mirabeau (financier de JM LePen) 1994, condamné pour escroquerie et exercice illégal de la profession de banquier.

 

Louis Aliot (FN) 2008, condamné pour diffamation.

 

Louis de Noëll (FN) 1997, condamné pour détournement de fond. Il avait utilisé de l’argent de la société dont il est le gérant pour s’acheter un appartement à Paris, un autre à Perpignan et une villa sur la mer. 1 an avec sursis et 50000F d’amende.

 

Marc Georges (FN) 1995, condamné pour avoir blessé par balle un jeune homme.

 

Marc Lyoen (FN) 1997, condamné pour avoir employé des clandestins.

2008 : Candidat régulier du F.N condamné cette fois pour fraude au RSA. L'ancien dirigeant départemental du FN devra payer une amende de 500 euros et rembourser 15 000 euros au Conseil Général de Maine et Loire. 

 

Marcel Mazières (FN) 1995, condamné pour avoir envoyé à un professeur de philosophie une lettre anonyme injurieuse. Extrait : « Vous transformez nos classes en goulag politique, votre aspect physique est disgracieux et, apprenant que vous êtes homo, cela est risible ».

 

Marine Le Pen (FN) 2008, condamnée pour diffamation.

 

Pascal-Bernard de Leersnyder (FN) 1991,  condamné pour actes de torture sur un enfant de cinq ans.

reconnu coupable de violence sur mineur pour avoir appris l’allemand au fils de sa compagne à coup de poing (jusqu’au sang)    et pour lui avoir plongé la tête dans les WC ( "Il n’était pas digne de la salle de bains" ). 13 mois de prison dont 10 fermes.

 

Patrick Bassot (FN) élu    dans le Vaucluse 2012, a été condamné à 1.000 euros d’amende pour « incitation à la discrimination, à la haine et à la violence à l’encontre des immigrés ».

 

Patrick Binder (FN) 2010-2011, condamné pour injure publique et provocation à la haine raciale. 2004-2005, condamné pour injures racistes en public.

 

Philippe Bernard (FN) 2004-2008, mis en examen pour faux et falsification, abus de confiance et escroquerie.

 

Philippe Viard (FN) 1998, mis en examen et probablement condamné depuis pour discrimination en raison de l'origine, de l'appartenance ou la non-appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une religion non déterminée. Condamné pour injures et pour délit de fuite après avoir renversé un    enfant.

 

Pierre Van Dorpe (FN) 1989, condamné pour avoir tiré à l’aide de son fusil à pompe sur un groupe de jeunes d’origines maghrébine en blessant au dos l’un d’eux parce qu’il faisait trop de bruit. Le FN lui paye ses 15 000F de caution. 15 mois avec sursis.

 

Raynald Liekens (FN) 1994, condamné pour le meurtre d’une juive. Il a déclaré : « Elle était plus gentille avec moi que    personne ne l’avait été jusque-là. Mais, quand j’ai appris qu’elle était juive, j’ai décidé de la tuer car les juifs sont les ennemis de la race blanche ».

 

Richard Jacob (FN) 2010-2011, condamné pour outrage et rébellion.

 

Roger Fabregues (FN) 1996, condamné pour trafic de drogues. Il avait profité d’un voyage au Maroc pour importer du haschisch (2 ans de prison).

 

Sylvain Ferrua (FN) 1996, condamné pour proxénétisme 1 ans avec sursis et 50000 F d’amende.

 

Tanguy Deshayes (FN) 2008-2009, mis en examen pour menaces de mort, il a confirmé en être l’auteur. Quelques années auparavant il avait été condamné pour bagarre ainsi que pour port d'arme.

 

Valls et André (FN), condamnés pour violence avec arme.

 

Xavier Voute (FN) 1997, condamné pour avoir aspergé de gaz lacrymogène des militants de Ras l'Front (mouvement    anti-FN).

 

Yannick Lecointre (FN) 2010-2011, condamné pour trafic de drogue (transport, détention, acquisition, cession et emploi non autorisés de stupéfiants).

 

Jean-Marie Le Pen (FN) : reconnu coupable par le tribunal administratif de fraude fiscale

(Redressement de 1,4 Millions de Francs), reconnu coupable d’apologie de crime de guerre dont la déportation pour l’édition    d’un disque sur lequel on peut entendre "un hymne du parti nazi" et "Vive Hitler", reconnu coupable d’antisémitisme insidieux, reconnu coupable de banalisation d’actes jugés constitutifs de    crimes contre l’humanité (11/10/1989) pour avoir qualifié les chambres à gaz de "point de détail" de la 2ème guerre mondiale, reconnu coupable de captation d’héritage, 5000F à verser,    reconnu coupable d’agression d’un candidate socialiste, 3 mois avec sursis, 20 000F d’amende, 2 ans d’inéligibilité, reconnu coupable d’avoir tenu des propos sur l’inégalité des races avec    B.Megret. Condamné à verser 10 000F a L’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et à publier à ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).

Liste de ses condamnations :

1960, condamné pour menaces de mort proférées à l'encontre d'un commissaire de Police.

1964, condamné pour coups et blessures volontaires.

1969, condamné pour coups et blessures volontaires.

1971, condamné pour apologie de crime de guerre.

1986, condamné pour antisémitisme insidieux.

1986, condamné pour apologie de crimes de guerre dont la déportation.

1987, condamné pour provocation à la haine, à la discrimination et à la violence raciale.

1991, condamné pour  trouble manifestement illicite à l'ordre public.

1991, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l'horrible.

1992, condamné pour diffamation.

1993, condamné pour injure publique.

1995, condamné pour oublis de plus-value boursière et sous-estimation de loyer.

1996, condamné pour avoir tenu des propos ayant gravement porté atteinte au président du tribunal d'Auch.

1997, condamné pour avoir injurié l'association Ras l'front (mouvement anti-FN) de « mouvement de tueurs de flics ».

1997, condamné pour avoir injurié le président de SOS-Racisme.

1997, condamné pour banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l’horrible.

1998, condamné pour injures publiques et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses    fonctions.

1998, condamné pour avoir présenté une tête en carton à l'effigie de Catherine Trautmann.

1998, condamné pour avoir déclaré « Je crois à l'inégalité des races ».

1999, condamné pour incitation à la haine raciale et apologie de crime de guerre.

2002, condamné pour avoir reproduit sans autorisation un reportage de treize photographies prises par l’AFP.

2004, condamné pour provocation à la haine raciale.

2005, condamné pour incitation à la haine raciale.

2008, condamné pour complicité d'apologie de crimes de guerre et contestation de crime contre l'humanité.

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 11:02

Le FN recrute le rédacteur en chef de Novopress

 

Le pas de deux continue entre le FN et le Bloc identitaire. Alors qu'à plusieurs reprises,  Marine Le Pen a affirmé qu'il n'y aurait ni alliance ni double appartenance Front- Identitaires, Arnaud Naudin (aka Arnaud Menu au FN) le rédacteur en chef de Novopress, le site d'"informations" du Bloc identitaire, devrait devenir le nouvel assistant du groupe frontiste au Conseil régional de Lorraine.Une nomination qui risque fort de provoquer des vagues en interne.

 

Tout cela se passe en effet dans un contexte compliqué, celui  d'une fédération de Moselle, en pleine fronde anti-Florian Philippot. Le n°2 du FN,  qui veut s'implanter là-bas, fait beaucoup de mécontents. Et les démissions s’enchaînent. Depuis son arrivée pour les législatives en juin 2012, quatre élus ont quitté le groupe, réduisant  à six le nombre de ses membres. Le non-renouvellement du contrat de Philippe Armand en tant qu'assistant de groupe a été la goutte d'eau. Ainsi l'un des élus démissionnaires, Yves Gelszinnis, a déclaré vendredi à l'AFP : "M. Philippot veut s'implanter en Moselle, il le fait très mal. Pas de dialogue, et il veut installer ses bonhommes: Philippe Armand se fait remplacer par un d'entre eux." Ce "un" serait donc Arnaud Menu-Naudin.

 

M. Menu-Naudin est, depuis quelques mois, très visible au FN, endossant lors des conférences de presse, sa casquette Novopress pour poser des questions. Toujours en tant que rédacteur en chef du site identitaire, Arnaud Menu-Naudin était présent lors de  la dernière Convention identitaire à Orange, en novembre 2012.

 

"Fortement suggéré"


Au FN, beaucoup de cadres s'interrogent sur l'arrivée d'Arnaud Menu-Naudin. Lequel serait aujourd'hui encarté au Front national. En fait, l'intéressé précise qu'il est "membre du Bloc identitaire et du Rassemblement bleu Marine. Pas du FN."

Louis Aliot dit "ignorer" sa fonction à Novopress. Florian Philippot dit, lui, savoir que M. Menu-Naudin travaille à Novopress. Mais dément être derrière son recrutement, passant la patate chaude à Thierry Gourlot, secrétaire départemental de Moselle et président du groupe FN au conseil régional : "Je ne m'occupe pas de la région Lorraine, il faut demander à Thierry Gourlot. Je suis complètement étranger à ça."


M. Gourlot, qui ne souhaite pas s'exprimer sur le sujet, explique tout de même qu'il "ne connaissait pas Arnaud Menu avant qu'on [le lui] présente. Paris m'a dit qu'il était bon". Sans en dire davantage sur qui se cache derrière le "Paris".

Tant à "Paris" qu'en Moselle en tout cas, on présente M. Menu-Naudin comme un "envoyé de la direction, de Marine Le Pen et Florian Philippot". "Il a été fortement suggéré à Thierry Gourlot", précise un cadre. "Que Philippot introduise un identitaire, ça relativise son côté 'modéré chevénementiste'", persifle un autre.

 

M. Menu-Naudin se défend d'être mandaté par quelqu'un. "J'ai répondu à une candidature pour un poste technique dont j'ai entendu parlé par des amis de Metz. Ce n'est pas encore fait", avance celui qui continuera de toutes manières "à participer à l'animation de Novopress". "Novopress, ce n'est que du bénévolat", précise ainsi Arnaud Menu-Naudin.

Reste que tout n'est pas encore bouclé. Avec les quatre départs au conseil régional, la dotation du FN pourrait ne pas être suffisante pour salarier quelqu'un.

 

 ***

NB : En Moselle, le "big bazar" du FN ne concerne pas uniquement M. Philippot. Cassandre Fristot, ancienne candidate aux législatives de 2012, a quitté le FN la semaine dernière. Elle a été l'éphémère directrice de cabinet de Louis Aliot, vice-président chargé de la formation, qui s'est séparé d'elle pendant sa période d'essai en raison de divergences sur l'emploi du temps.

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 10:51

Le GUD appelle à des ratonnades d’homosexuels pendant les Gay Prides

EDIT : les visuels du GUD Nancy publiés sur leur page Facebook, dont nous parlons dans cet article semblent avoir mystérieusement disparus. Nous avons conservé une copie PDF de cette page avant la disparition de ces visuels.

EDIT 2 : « même pas peur » : quand on signale à l’auteur de la page que ses contenus sont pour le moins un peu limites, ce dernier en ajoute une couche avec tout l’humour qui caractérise les membres de ce sympathique « syndicat étudiant ».

up2

EDIT 3 : Selon LOR’Actu, une plainte à l’encontre du GUD Nancy devrait très prochainement être déposée par  l’Inter LGBT National auprès du Procureur de la République de Paris, pour  «incitation à la haine et à la violence homophobe». (Merci  @valere_m pour l’info). En outre le GUD de Nancy a déjà fait parler de lui récemment, il s’agissait d’une agression à l’arme blancheReflets tient à disposition ses captures publiques ainsi que quelques backups…

EDIT 4 : La page Facebook du GUD Nancy a mystérieusement disparu.

EDIT 5 : Le GUD Nancy vient de recréer une page Facebook, vous pouvez donc la signaler comme contenu manifestement illicite.

Capture-d-ecran-2013-04-03-a-23.08.00.png

 

Parmi les groupuscules que nous suivons toujours du coin de l’oeil, il y en a un qui est un peu particulier. Particulier car il a été largement inspiré de la plume de notre ancien ministre de la défense, Gérard Longuet. Il s’agit du GUD, le Groupe Union Défense. A l’heure ou tout le monde reproche à Jérôme Cahuzac, et à juste titre, un blanchiment de fraude fiscale, Reflets s’interroge sur l’héritage d’un homme politique de l’UMP qui a été appelé à un poste éminemment stratégique (la défense nationale) par Nicolas Sarkozy.

Les conneries de Gérard, elles commencent avec Occident au début des années 60, il était alors question d’aller casser du rouge. Gérard Longuet a d’ailleurs à cette époque été condamné pour de grave faits de violence (une victime est restée dans le coma) et surtout, dont les conneries du passé alimentent encore aujourd’hui la bêtise ordinaire et la haine de la différence. En 1968, après la dissolution d’Occident par le Conseil des ministres, Gérard Longuet rejoint alors le GUD, dont il signera la charte ! Un peu plus tard, Gérard Longuet rejoint Ordre Nouveau, une autre bande de joyeux ratonneurs.

Merci Gérard, elle devait être vachement bien ta « charte ». Aujourd’hui un cap est franchi puisque le GUD appelle carrément à la ratonnade des homosexuels lors des Gay Prides en diffusant des appels très explicites que même des abrutis au QI négatif seront aptes à comprendre :

Capture-d’écran-2013-04-03-à-11.49.04

Ou encore ceci :

Capture-d-ecran-2013-04-03-a-11.21.08.png

Ceci vient de la page Facebook du GUD Nancy :

Capture_decran_03_04_13_11_201.png

Le GUD est aussi particulier car ce groupuscule réputé violent, qui l’affiche clairement, suscite un splendide je m’en foutisme de la part des autorités qui laissent ce vivier de crétins barboter sur Facebook pour répandre ses « idées ».

Alors oui Twitter, les tweets #UnBonJuif toussa, c’est très bien ça fait du buzz quand on est ministre. Mais nous l’avons maintes fois expliqué, le problème n’est pas Twitter, le problème, c’est de donner les moyens à la justice et aux autorités judiciaires de faire appliquer la loi, sur Twitter comme ailleurs : sur Facebook, sur LastFM, sur Haut et Fort, sur Copains d’Avant, ou encore sur Dailymotion qui a toujours été plus prompt à censurer une vidéo de la représentation nationale dans l’hémicycle pour de sombres raisons de violation d’un copyright sponsorisé par de l’argent public, plutôt que de veiller à ce que sa plateforme ne devienne pas une tribune pour connards décérébrés.

Et puisqu’on parle de Dailymotion, voilà ce que ça donne en version homophobe, révisionnisme et appel à la haine :

« La Droite c’est l’honneur, la Droite c’est le devoir, la Droite c’est ne pas être pédé ! » Roger Holeindre, 9 février 2013

link
IIe Congrès du PDF – Intervention de Roger… by Agence2Presse

  • Le problème c’est aussi qu’un mouvement comme le GUD soit encore en 2013 considéré comme légitime « syndicat étudiant » et que ses satellites provinciaux soient même pour certains constitués en association de loi 1901 comme c’est le cas pour l’association Jeune garde – GUD dont les statuts sont déposés à la préfecture de Perpignan depuis 1985.
  • Le problème, c’est que nous avions encore il y a quelques mois pour ministre de la Défense nationale l’une des figures emblématiques de ce groupuscule extrémiste et que la presse, à de rares exceptions, sur ce sujet là, on l’a quand même vachement moins entendu que pour un hashtag à la con sur Twitter.
  • Le problème c’est qu’un ministère trouve des solutions à de faux problèmes en éludant les vrais problèmes.

 

Comprenons nous bien, nous n’appelons pas à la censure de leur site web ou de leur page Facebook, ceci ne servirait à rien, mais nous nous interrogeons sérieusement sur les suites que la justice donnera pour les hashtags #UnBonJuif sur Twitter que nous ne manquerons pas de mettre en perspective avec ces appels à la ratonnade si toutefois l’autorité judiciaire daigne se manifester.

En attendant, voici pour elle un beau PDF de la page Facebook du GUD Nancy.

link

Fin de l'article ici : link

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 15:15

Les fascistes en première ligne

du mouvement Manif pour tous


Ce n’est pas une surprise mais la tournure que prend le mouvement homophobe contre le mariage gay et lesbien a de forts relents fascistes. Et c’est notamment le cas sur Lyon avec deux actions en deux jours.

Et qui se tire la bourre pour essayer d’asseoir son assise fasciste sur la ville ? Sans surprise, là également, les identitaires,le Gud et à moindre échelle les Jeunesses Nationalistes - plus occupés par leurs différents déboires avec la justice !

 

Il y a de la surenchère sur les différents réseaux sociaux et sur le terrain pour revendiquer les actions et leurs présences.
Il n’y a qu’à regarder la banderole aux couleurs identitaires d’hier soir sur la Place Bellecour : « La famille est notre identité ». Sans commentaire.

 

Mais que doit ressentir les personnes, dont la sexualité ne correspond pas à leur système de valeur genrée, normée, face à ce déchaînement haineux quotidien dans la rue, sur les murs ?
Allons-nous rester les bras croisés face à ce mouvement homophobe qui devient le cheval de bataille des intégristes et des différents groupes fascistes locaux ?

 

A chaque action appelée par ce mouvement, nous devons répondre par un contre rassemblement avec banderoles, drapeaux...


Juste pour leur montrer que la rue ne leur appartient pas.
Juste pour arrêter d’avoir la nausée à chacune de leur action.
Juste pour affirmer que le bouillonnement de nos vies débordera toujours le cadre moribond de leurs fantasmes réactionnaires.

 

D.

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 15:12

Voici le lien de l'article parlant du faux blog du collectif créer par les fascistes :

link

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 15:09

FAUDRA T'IL UN MORT ?

 

C'est ainsi que la coordination de vigilance contre l'extrême droite, interpelle les pouvoirs publiques. "Les mêmes scènes semblent se répéter inlassablement dans le quartier du Vieux-Lyon … Ce week-end, une nouvelle agression s’est déroulée dans ce quartier qui devient le terrain de chasse de gangs d’extrême-droite toujours prêt à faire plus pour délimiter un territoire qu'ils considèrent comme leur appartenant.  

Cinq personnes se sont faites lynchées alors qu’elles se promenaient aux alentours de la Place Saint Jean par un groupe important d’individus armés aux cris de "Lyon Lyon Hooligans" ou encore de "Sieg Heil".


Déjà il y a deux ans des syndicalistes  étaient violemment agressés place Saint Jean dans le 5e arrondissement de Lyon, alors qu’ils sortaient d’un restaurant. Une douzaine d’individus se sont abattus sur eux, par derrière et par surprise, les jetant à terre et les frappant à coup de pieds, de poings mais aussi de nerfs de bœuf, de ceintures cloutées ou encore de bouteilles en verre en criant "Lyon est fasciste" et en proférant des "Sieg Heil" accompagnés du salut nazi.

Depuis plusieurs  années, on assiste, à des manifestations et actes de violence de la part de groupe se revendiquant de l'extrême droite la plus radicale (jeunesse identitaire, Gud ou jeunesse nationaliste).  Sujet sensible ou plutôt tabou pour la préfecture du Rhône. Aucun commentaire des responsables de la police départementales, et pourtant, les affaires augmentent.  

Ne nous trompons pas, chaque fois qu'il y a eu des interpellations de "hooligan", des militants d'extrême droite connus étaient signalés ou arrêtés.

Agressions très violentes de jeunes, choisis par hasard, forme de rite initiatique pour de jeunes sympathisants ou action "défouloir".

Ces actions sont difficilement identifiables, mais pourtant selon des sources officieuses, celles-ci  se développent.
Agressions plus ciblées à l’encontre de ceux qui ne leur plaisent pas :juifs, gay, ou jeunes issus de l’immigration, acteurs des mouvements sociaux, militantes ou militante de gauche ou libertaires!    

En janvier 2011, à Villeurbanne, "c’est un très jeune couple qui s’est littéralement fait lyncher, le terme n’est pas trop fort, par plusieurs individus armés de battes de base-ball. C’était à la sortie d’un concert (où des amis les avaient invités), il regagnait un parking quand subitement, sans un mot, ils ont été violemment frappé. Le "look des vic­ti­mes aura suffi ce soir là ", La jeune femme recevra un coup de batte sur le crâne, 60 jours d’ITT. Le jeune homme qui l’accompagnait a tenté de la protéger. Il a été roué de coups de pieds, de poings, et de batte, laissées  inanimées sur le sol." Le procès n'a toujours pas eut lieu, si certains participants ont passé un an en préventive, à leur sortie ils ont été à nouveau identifié lors de nouvelle action.

 
Des faits qui se passent au grand jour, ainsi l'attaque de bars ou lieux de vie se développent. Cassages de vitrines, agressions des clients, en terrasse ou à l'intérieur des lieux. Ciblés au départ à Saint Jean, ces actions se sont répandues dans d'autre quartier, fruit de rivalités dans l'extrême droite ou  partage des secteurs entre les identitaires et les autres. Des arrestations ont eu lieu, affaire en attente ?

Pas de doute esthétique, les participants sont en apparence les mêmes, leur plaisir traquer "le bronzé, le libertaire ou le pédé" à 15 contre deux. Les mêmes qui encadrent les agressions des centres d'orthogénie, ou les manifestations lesbian-gay, les manifs "saucisson" ou  contre le mariage pour tous.   Rien d'anodin, à l'image de l'Aube Dorée (extrême droite grecque) il s'agit de conquérir des territoires, "leur territoire", avec les mêmes méthodes intimidation, violence, rumeurs (la lecture du http://planete-en-danger.net/spécialisé dans le décryptage de hoax prévenant l'extrême droite est édifiante).
 
Un commerçant du vieux Lyon interrogé, décrivant cette situation comme insupportable ne nous déclarait t'il pas en off (eh oui!), "je croyais que les identitaires avaient commis une erreur lors de l'agression de supporter de Tottenham, l'affaire devenant super médiatisé, dans toute l'Europe, mettant à mal la réputation de Saint Jean je pensais que la mairie ou la préfecture allait prendre des décisions de fermeture de leur local ou même d'interdiction de ces groupes eh bien non Gérard Collomb, le préfet ou même Vals (ministre de l'intérieur) se sont tus, qu'attendent t'il ! Il serait peut être temps que l'ensemble de la population réagisse, ces gens n'ont plus peur, aujourd’hui tout le monde peut être visé" ….

Pierre Maurier

http://www.lezebre.info/

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 17:51

Le samedi 23 mars, 3 manifestations antifascistes sont organisées.

Nous soutenons bien évidemment ces trois initiatives et appelons toutes celles et tous ceux qui le peuvent à rejoindre ces cortèges.

 

- Manifestation à Chartres de Bretagne :

link

Un lien aussi vers leur dossier extrêment complet sur les groupes fascsites présent en Bretagne :

link

 

- Manifestation à Saint-Etienne :

link

 

-Manifestation à Besançon :

link

 

spip.php-copie-1.jpg

021.jpeg

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 21:30

Faudra-t-il un mort dans le Vieux-Lyon?

 

 

Les mêmes scènes semblent se répéter inlassablement dans le quartier du Vieux-Lyon…

 

Ce week-end, une nouvelle agression s’est déroulée dans ce quartier qui devient le terrain de chasse de gangs d’extrême-droite toujours prêt à faire plus pour délimiter un territoire qu'ils considèrent comme leur appartenant.

 

Cinq personnes se sont faites lynchées alors qu’elles se promenaient aux alentours de la Place Saint Jean par un groupe importants d’individus armés aux cris de « Lyon Lyon Hooligans » ou encore de « Sieg Heil ».

 

Les conséquences sont graves pour les victimes puisque l’une d’elle risque de perdre la vue d’un œil.

 

Le mode opératoire rappelle celui des agressions antisémites commises la veille du match Lyon/Tottenham ou encore celles perpétrées dans des bars du 7ème arrondissement, ou plus généralement dans le quartier Saint-Jean/Vieux Lyon.

 

Alors cette répétitions de faits graves posent de nombreuses questions :

 

    • Pourquoi, alors que l’appartenance des agresseurs à la mouvance d’extrême-droite a été clairement identifiée par les autorités, a-t-on parlé de simple bagarre ? Pourquoi les agresseurs sont-ils qualifiés de hooligans et non de fascistes ? Les mots font-ils plus peur que les faits ?

 

    • Pourquoi la presse lyonnaise (à l'exception d'un site) habituellement si friande de faits divers, reste-t-elle aussi silencieuse face à cette énième agression ?

 

    • Doit-on s’habituer à de tels faits de violences ? Faut-il fermer les commerces à 20h, comme cela a été conseillé par les autorités le soir du match Lyon/Tottenham, pour éviter les blesséEs ?

 

    • A quand la prise en compte du ras-le-bol des habitantEs et commerçantEs du quartier ?

 

    • A quand une mobilisation des habitantEs et des commerçantEs du quartier ?

 

    • Faudra-t-il un mort pour qu’enfin, la situation change dans le quartier ou plus globalement à Lyon ?

 

Nous appelons donc les habitantEs et commerçantEs du quartier à se mobiliser contre cette présence fasciste et à nous faire connaître les faits dont ils/elles sont témoins ; et nous attendons toujours une prise de position claire et ferme des autorités publiques pour dénoncer la présence et les faits de violence de ces groupuscules d'extrême-droite.

 

Collectif 69 de Vigilance contre l'extrême-droite.

Contact : apa69@riseup.net

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 11:45
Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 11:37

Communiqué de presse

 

Saint-Laurent d'Oingt, nouveau fief des nationalistes lyonnais ?

 

 

Le restaurant, le Clos des Plaines (http://www.leprogres.fr/rhone/2011/12/15/nous-avons-ete-remarquablement-integres-par-les-habitants-depuis-notre-arrivee-au-clos-des-plaines), situé à Saint-Laurent d'Oingt, va accueillir pour la deuxième fois en moins d'un mois la droite nationaliste radicale.

 

Le 16 février dernier, s'était tenu dans ce restaurant le Forum de la Nation organisé par l’Oeuvre Française d'Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac avec pour invités le parti nazi allemand et les phalangistes espagnoles.

 

Pour ce 9 mars, c'est de nouveau Alexandre Gabriac qui organise un concert de soutien aux nationalistes victimes de la répression (sic !) dans ce restaurant.

Annoncée sur Lyon même, cette soirée se déroulera donc à plus de 40 kilomètres du centre ville...

 

Le fait que Gabriac n'ait plus le courage d'organiser d’événements sur Lyon même est une bonne chose ; mais que penser de cet établissement privé et de la réputation qu'il va faire porter à cette commune ?

 

Comment justifier d'accueillir ce concert dont une partie des fonds ira sûrement aux agresseurs de Villeurbanne (http://rebellyon.info/Un-an-apres-entretien-avec-l.html) ou à d'autres arrêtés?

Quelle est la position de la commune de Saint-Laurent d'Oingt face à ces événements prônant la haine, l'antisémitisme, l'homophobie, le sexisme et la violence qui va de pair ?

 

Les habitantEs de Saint-Laurent d'Oingt sont-ils au courant des risques inhérents à la tenue de ce type de soirée ?

Nous en doutons fortement et nous ferons tout notre possible pour que ce soit le cas et pour que la réputation de ce restaurant soit égale à sa capacité à accueillir la frange radicale de l'extrême-droite.

 

CV69

 

Le clos des plaines

04 72 29 10 00

Mairie
04 74 71 21 74

 

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com

Présentation

  • : Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • : Descriptif des différentes actions politiques du collectif de vigilance contre l'extrême-droite. Possiblilité de s'inscrire à notre liste de diffusion publique : envoyer un message intiutlé subscribe listepublique-cv69 à sympa@luttes-unitaires-rhone.org .
  • Contact

Appel à une solidarité financière

Depuis trois ans, le collectif 69 de
vigilance lutte contre l'extrême droite 
sur Lyon et sa région. Comme tout 
combat, à la fois politique et judiciaire, 
il nécessite des finances ( avocats, 
soutien aux victimes, etc). Vous êtes 
un certain nombre à nous demander
comment nous aidez, voici donc la solution
la plus simple, mais aussi la plus efficace.

Envoyez nous un chèque en suivant les 
indications jointes :
  • Ordre du chèque : 
    Sud Education ;
  • Au dos du chèque, précisez :
    soutien antifa ;
  • Envoyez le tout à : 125 rue garibaldi, 69006 Lyon.

Nous vous en remercions par avance.

Vous pouvez trouverici le texte fondateur du CV69 :

http://collectifvigilance69.over-blog.com/article-appel-a-une-riposte-antifasciste-unitaire-54549743.html

 

Catégories