Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 18:26

  Le 23 février 2011, nous collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite, avons organisé un rassemblement devant le mairie du 7ème arrondissement, pour demander la fermeture d'un local situé impasse de l'Asphalte dans le quartier de Gerland.

Ce local, utilisé en paravent par l'association Rock'N Gones comme une salle de concert, est en fait un outil de propagande d'idées haineuses et xénophobes, voire carrément néo-nazies.

Un dossier complet a été envoyé un mois avant le rassemblement à l'ensemble de la presse, décrivant à l'aide de photos et vidéos ce qui se passait dans ce local (saluts hitlériens, proximité de certains membres du local avec le Blood and Honour...).

Pourtant rien n'est sorti dans nos journaux locaux... Il a fallu attendre la veille et le jour même du rassemblement pour qu'enfin ce local et ses activités soient soient mis en lumière.

Malheureusement, le traitement fait par la presse de ce local et du rassemblement nous laisse perplexe et nous interroge sérieusement sur le professionnalisme et le point de vue de certains journalistes...

 

Que dire du Progrès qui ose titrer « La gauche extrême en force contre la montée de l'extrême droite radicale »!

Ce journaliste s'est-il au moins renseigné sur la composition du collectif appelant à ce rassemblement?? S'il l'avait fait, il se serait rendu compte que celui-ci s'étend des libertaires aux jeunes socialistes !!

Et comment accompagner ce titre d'une photo montrant côte à côte deux drapeaux illustrant la large composition de ce rassemblement (un drapeau CNT et un autre Europe Ecologie) !

Nous avons été choqués par le rapprochement suggéré par ce titre entre les organisateurs de ce rassemblement et les personnes gérant et fréquentant le local; il est trop facile de ramener cela à une petite guerre extrême gauche/extrême droite alors que les agressions physiques ne viennent que d'un côté (voir le nombre en constante évolution) et que le message propagé dans ce local se rapproche de l'idéologie nazie...

Comment peut-on, au nom de la démocratie et de la liberté d'expression laisser la parole à des groupes se disant « nationalistes et patriotiques » sans les confronter aux éléments du dossier, pourtant explicites?

Nous espérons à l'avenir que le Progrès saura faire preuve d'un peu plus d'approfondissement sur un sujet de cette importance.

 

Lyon Capitale, quant à lui (et ce n'est pas la première fois : voir l'article sur l'agression du 15 janvier à Villeurbanne), n'hésite pas à modifier ses articles en ligne sans le notifier à ses lecteurs ! En effet, l'arrestation violente d'un jeune homme dans le métro en fin de rassemblement qui a engendré des comportements de solidarité de la part des manifestants et la charge des policiers, s'est transformée en heurts entre manifestants et forces de l'ordre...

Était-ce pour faire plus sensationnel? Pourquoi modifier les faits de cette façon?

Là aussi, nous espérons vivement que cela ne se reproduira plus.

 

Enfin, TLM n'est pas en reste. Nous avions déjà noté l'absence de vérification d'information lors d'un rassemblement de soutien au peuple russe au mois de février organisé selon la journaliste « par de simples étudiants »...

Il suffisait pourtant de taper sur un moteur de recherche le nom de « l'étudiant » interviewé pour s'apercevoir qu'il s'agissait en fait du responsable du local des identitaires ( groupe d’extrême droite lyonnais) qui ont organisé ce rassemblement (rebeyne) !! Et il n'en a été nullement fait mention lors du reportage!

Et ce coup-ci, les journalistes de la chaîne ont juste laissé la parole au gérant du local qui a pu déverser le couplet habituel du nationalisme patriotique...

Pas une question poussée sur des éléments du dossier et lorsqu'il avoue même que la vidéo du dossier est bien celle de son groupe (Match Retour) et qu'on le voit à la fin de celle-ci encourager son public à lancer des « Zieg Heil » : aucune réaction de la journaliste! Ses mots sont pourtant clairs : « ce n'est pas le local où nous jouons »...

 

Il était important pour nous de prendre un peu de temps et de recul avant de réagir, et ce pour le faire en toute sérénité.

Nous espérons vivement que la presse locale sera plus perspicace et plus méticuleuse lors de nos prochaine actions pour demander la fermeture de ce local; et qu'elle se focalisera plus sur les agressions et menaces dont sont victimes les militants antifascistes, les citoyens d’origine arabe ou africaine, les homosexuels et les étrangers ainsi que du danger de l'idéologie déversée dans ce local.

 

Collectif 69 de vigilance contre l'extrême droite

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif69Vigilance.over-blog.com

Présentation

  • : Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • Le blog de Collectif69Vigilance.over-blog.com
  • : Descriptif des différentes actions politiques du collectif de vigilance contre l'extrême-droite. Possiblilité de s'inscrire à notre liste de diffusion publique : envoyer un message intiutlé subscribe listepublique-cv69 à sympa@luttes-unitaires-rhone.org .
  • Contact

Appel à une solidarité financière

Depuis trois ans, le collectif 69 de
vigilance lutte contre l'extrême droite 
sur Lyon et sa région. Comme tout 
combat, à la fois politique et judiciaire, 
il nécessite des finances ( avocats, 
soutien aux victimes, etc). Vous êtes 
un certain nombre à nous demander
comment nous aidez, voici donc la solution
la plus simple, mais aussi la plus efficace.

Envoyez nous un chèque en suivant les 
indications jointes :
  • Ordre du chèque : 
    Sud Education ;
  • Au dos du chèque, précisez :
    soutien antifa ;
  • Envoyez le tout à : 125 rue garibaldi, 69006 Lyon.

Nous vous en remercions par avance.

Vous pouvez trouverici le texte fondateur du CV69 :

http://collectifvigilance69.over-blog.com/article-appel-a-une-riposte-antifasciste-unitaire-54549743.html

 

Archives

Catégories